Un week end chez Keith et Dee – Vaalpark – Afrique du Sud

Rencontre en Afrique du Sud - Jaiuneouverture - Tour du Monde
  • 7
  •  
  •  
    7
    Shares

7  7Shares Une belle rencontre en Afrique du Sud… On a rencontré Keith & Dee au parc Umfolozi en Afrique du Sud. Keith était venu nous dire qu’il y avait une sorte de singe dans les arbres à l’entrée du camping. Sympa. Finalement, cela avait terminé en soirée, devant leur caravane, à boire des coups et parler de l’Afrique du Sud, de la vie, des autres. Une super soirée. Ils nous ont invité. Alors, on y est allé à notre retour de Namibie. Et on a passé un super week end. Vraiment. Des gens gentils. Voilà. On a passé trois jours chez eux, avec leur fils et sa femme, et leurs petits-enfants.  Un week end en kayak et au milieu des…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Et si on continuait à se faire peur en Namibie…

  • 10
  •  
  •  
    10
    Shares

10  10SharesAprès la tempête à Mada ou l’éléphant au Kruger si on continuait à se faire peur en Namibie ? Conduire, conduire, conduire En fait, en Afrique du Sud comme en Namibie, pas la peine d’attendre un taxi brousse. Il faut conduire. Et s’enchaîner les bornes. Depuis un mois pile, j’en suis à 8000 bornes. En Afrique du Sud, on fait des bornes, parce que les spots sont loin. En Namibie, on fait des bornes, parce que les spots sont loin. Mais entre c’est des routes de gravier, des pistes, des routes de sable, de grès… Et il n’y a personne. Pas un chat sur des dizaines de kilomètres. Et quand on arrive au gros point sur la carte, c’est un…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

30 Conseils & choses à savoir pour un voyage en Afrique du Sud

  • 114
  •  
  •  
    114
    Shares

114  114Shares  Nous avons passé 6 semaines en Afrique du Sud. Avec une voiture louée,  dans les parcs, autour de Johannesburg puis jusqu’à Cape Town, et on est remontés vers la Namibie. Voilà tous nos conseils pour un voyage en Afrique du Sud. Conseils généraux 1- L’Afrique du Sud n’est pas vraiment un pays de backpackers. Le sac sur le dos à la recherche d’un bus ou d’un logement : vous pouvez tenter, mais c’est très compliqué. 2 -Si vous voyagez en Afrique du Sud, planifiez et en haute saison, réservez le logement en avance (3 à 6 mois) dans les parcs. Vous pouvez arriver au dernier moment en basse saison -ce que nous avons fait-, mais c’est sans garantie. Sécurité 3 –…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Ca fait réfléchir – Afrique du Sud

  •  
  •  
  •  

    L’Afrique du Sud, ça nous a fait réfléchir. Pour pas mal de choses. En vrac : Il y a des barbelés électrifiés partout en ville. Pour faire 500 mètres, même dans un quartier chic, la nuit, pour des raisons de sécurité, il faut prendre soit le taxi soit sa voiture. Dans les grandes villes, la livraison de repas à domicile est très facile et très bon marché. Dans les années 80, pour 1 blanc, il y avait 3 noirs. Aujourd’hui, pour 1 blanc, il y a 14 noirs. A de nombreuses reprises, nous avons constaté que les clients sont 100% blancs quand les employés sont 100% noirs (parcs, restaurants, hôtels). Il y a 11 langues officielles. Le réseau ferré…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

A Knysna, nous, on est descendu du bus

Knysna en Afrique du Sud - Afrique - Tour du Monde - Jaiuneouverture
  • 24
  •  
  •  
    24
    Shares

24  24SharesOn est descendu du bus à Knysna en Afrique du Sud. Et on a bien fait. Cette ville est pour nous, Français, un lieu dont on a entendu vaguement parler si on se contrefout du sport, un peu plus si on aime le foot. Pour moi, derrière ce nom, se cachait une terrain de foot, un bel hôtel et puis un mauvais souvenir. Un lieu splendide En fait, cette ville est magnifique. Elle est située au bord d’un lagon qui s’évase après une magnifique embouchure au creux de falaises oranges et vertes. Ces falaises sont immenses. La roche est cassante, et donne en contrebas des rochers acérés sur lesquels viennent s’échouer un océan puissant. On a passé un moment à regarder…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Afrique du Sud : Mixité 0

le parc Kruger - Afrique du Sud - Tour du Monde - jaiuneouverture
  • 1
  •  
  •  
    1
    Share

1  1ShareEn Afrique du Sud : mixité 0. Oui, c’est dur à croire. Car qui n’aime pas Nelson Mandela… et tout le combat qu’il a mené ? En Europe, dans le monde, on respecte Mandela. Ici, nous n’avons pas trouvé un blanc, ni un noir qui ne l’admire pas. Et pourtant, on est loin de la mixité entre blancs et noirs. Mandela a évidemment fait énormément pour que les droits soient les mêmes pour tous, pour que la Constitution protège ces droits fondamentaux… Mais l’apartheid reste bien vivace et bien répugnant. Nous sommes partis de Johannesburg. Nous avons longé la côte Est, puis sommes arrivés à Cape Town, pour remonter la côté Ouest jusqu’à la Namibie. Bref, nous avons vu du…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Des hippopotames la nuit en ville – Santa Lucia – Afrique du Sud

hippopotames à Santa Lucia - Afrique du Sud - tour du monde - jaiuneouverture
  • 2
  •  
  •  
    2
    Shares

2  2SharesDes hippopotames à Santa Lucia en Afrique du Sud, il y en a. En ville même ! Des panneaux de signalisation « Attention aux Hippopotames » A Santa Lucia, en Afrique du Sud,  dans la région du parc d’Umfolozi, vous tombez sur des panneaux triangulaires, genre avec des vaches chez nous, mais là avec des hippopotames, et au-dessus la lune. Dans cette ville un peu proprette, un peu américaine palmiers jolis trottoirs, c’était assez original. En fait, quand nous sommes arrivés dans le camping municipal (pour tous ceux qui iraient, on vous le conseille, il n’est pas cher et très agréable), on a compris que c’était la vie sauvage. Une vie sauvage, non parkée, mais plutôt tranquille. Ou du moins quand on…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Le parc Kruger en famille

le parc Kruger - Afrique du Sud - Tour du Monde - jaiuneouverture
  • 4
  •  
  •  
    4
    Shares

4  4SharesLe parc Kruger, c’est une incroyable expérience au milieu des animaux Le contexte On avait la Toyota Corolla,  la berline familiale, couleur Gold, pour mieux se camoufler dans la savane. On avait le beau gosse, le beau-frère, fraîchement bachelier, le mec fun, trendy, bientôt en STAPS à Toulouse. On avait le beau-père, sportif et penseur parisien, qui n’avait pas oublié d’apporter le truc qu’il faut en Afrique du Sud : une sciatique. On avait de la bière, du charbon, des olives et le parc Kruger devant nous. On était prêts à se faire le parc Kruger en famille. Et on l’a fait. 3 jours non-stop de bagnole, à travers les pistes. 3 jours émouvants 3 jours à regarder dans le vide…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Big Up 3 – Danser en Namibie !

  • 81
  •  
  •  
    81
    Shares

81  81SharesDanser en Namibie, voilà notre troisième big up, notre troisième dédicace. Pourquoi des dédicaces ? Parce que oui, on est loin, et évidemment souvent on pense à nos proches. A chaque fois, on part d’une idée, un clin d’oeil en rapport avec une personne. Faire ces « big up », finalement, ça devient important pour nous parce qu’on pense à plein de trucs pour plein de gens. Puis, quand les occasions se présentent, on se lance. Pendant plusieurs jours, on s’investit bien dans le truc et après on lance la vidéo tout contents. Ca nous rapproche. Sur les blogs de tour du monde, on a vu pas mal de gens répondre à des défis qui leur étaient lancés. Nous finalement, on s’est…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Une arrivée bien space en Afrique du Sud

  • 6
  •  
  •  
    6
    Shares

6  6SharesL’Afrique du Sud…Un pays qui sonne loin, qui sonne une histoire. Un pays singulier entre histoire et modernité. Un aéroport représentatif On est arrivé dans un aéroport qui nous a donné la couleur. Un pays a priori développé. D’ailleurs, c’était le gars de l’hôtel qui nous attendait. Avec la pancarte «  Matthieu Gaillard ». Le luxe. L’Audi A3 aussi, d’ailleurs (je suis un pro de l’auto. non, c’est pas vrai). Ah oui, et les gens parlent anglais aussi ici. Ca fait drôle. Je dis donc à Thomas, le proprio de l’hôtel, un blanc – malheureusement vous le verrez avec nos prochains articles, les précisions sont importantes – qu’il est beau cet aéroport. Beh, oui, qu’il me dit, il a été tout…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Merci Claire !

  • 27
  •  
  •  
    27
    Shares

27  27SharesMerci Claire ! Un détour par le Kenya Claire, nous l’avons rencontrée au Kenya. Non pas que nous nous soyons secrètement lancés dans un très beau safari…Non, non…On y est resté de 6h du matin à minuit, en attendant un avion en retard. Comme on a eu beaucoup de chance, le retard a été long. On a donc eu droit de rentrer sur le territoire kenyan. Un magnifique sous-sol type supermarché mal éclairé dans lequel nous avons attendu 3 heures nos bagages. Puis, une heure de transfert vers un hôtel affrété par la compagnie aérienne. Une douche, puis un retour à l’aéroport. Et dans l’attente, une connexion internet aléatoire pour regarder le premier match de l’équipe de France à la…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Les enfants de Graines de Bitume – Matthieu

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  

   Les enfants de Graines de Bitume, une belle rencontre ! Des questions Même si je me pose des questions parfois sur le sens de notre bénévolat,  à nouveau, j’ai beaucoup aimé la relation qu’on a eu avec les enfants. de Graines de Bitume. C’était différent de notre expérience au Vietnam où les enfants avaient besoin d’une affection débordante et où peu d’activités étaient organisées. Ici, les enfants sont cadrés, ont des activités. Forcément, ca crée une autre relation, puisque j’animais l’atelier de musique. Un peu de distance au départ Les deux premiers jours, les plus grands, les 12-16 ans, m’ont regardé avec sourire, mais du coin de l’oeil. Les plus petits, dont Kevin, Tafit, Paul-Eric m’ont eux vite réclamé de l’attention et…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire