A Knysna, nous, on est descendu du bus

  • 24
  •  
  •  
    24
    Shares

On est descendu du bus à Knysna en Afrique du Sud. Et on a bien fait.


Cette ville est pour nous, Français, un lieu dont on a entendu vaguement parler si on se contrefout du sport, un peu plus si on aime le foot.

Pour moi, derrière ce nom, se cachait une terrain de foot, un bel hôtel et puis un mauvais souvenir.

Un lieu splendide

En fait, cette ville est magnifique. Elle est située au bord d’un lagon qui s’évase après une magnifique embouchure au creux de falaises oranges et vertes.

Ces falaises sont immenses. La roche est cassante, et donne en contrebas des rochers acérés sur lesquels viennent s’échouer un océan puissant.

On a passé un moment à regarder d’en haut, et d’en bas, sur des rochers éclaboussés par les vagues. Là, franchement, j’étais bien, parce que je trouvais que c’était beau. Le ciel était un peu bas, un peu orageux. La lumière était très belle.

Vous imaginiez bien que je ne pouvais pas manquer d’aller faire un tour au Pezula Hotel, le fameux hôtel de Raymond Domenech et ses copains. De l’avis général de nous 4, ca ne faisait pas si luxueux que ça. Oui, c’était beau, mais sans rien d’outrageant.

On est redescendu vers la ville dans notre jolie maison de backpackers, en style colonial anglais. Puis nous sommes allés au mini port manger de la cuisine italienne. Un port de plaisance en hiver. Pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Un bar bien rose

Le soir, on a tenté la lumière rose du bar qu’il y avait en ville. On est arrivé. Il y avait pas grand monde puisque nous étions les seuls clients. Des statues très kitshs, des lumières tamisées roses, bleues. Un DJ fantasque qui passait la tête avec un costume différent ou un T-Shirt en moins. Pas de prix sur la carte. Un lounge bizarre à côté. On s’est crus tous dans les 4 arrivés dans un sex shop musical ou un club d’échangisme.

Ca n’était rien de tout ça, mais a priori quelque chose qu’on ne saura jamais vraiment. En tout cas, on y a très bien mangé et passé un agréable, un drôle moment.

Des petits braquages quand même

On est partis se coucher après avoir écouté les instructions du propriétaire de l’auberge de jeunesse : nous avons vidé notre voiture de fond en comble. Nous avons bien fait car le lendemain matin, des français qui avaient laissé un livre visible sur la banquette, ont retrouvé leur vitre cassée. Idem pour la voiture d’à côté. Bref, il y avait 3 voitures. La nôtre a été la seule qui n’ait pas été touchée.

On est repartis content.

Pour nous, Knysna, c’est désormais un très bon souvenir.

Matt

Le 23 et 24 Aout 2014

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu
  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

3 commentaires

  1. Jacky Guillot de Suduiraut via Facebook

    Amazing <3

Laisser votre commentaire ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.