Des hippopotames la nuit en ville – Santa Lucia – Afrique du Sud

  • 2
  •  
  •  
    2
    Shares

Des hippopotames à Santa Lucia en Afrique du Sud, il y en a. En ville même !

Des hippopotames en ville - Santa Lucia (2)

Des panneaux de signalisation « Attention aux Hippopotames »

A Santa Lucia, en Afrique du Sud,  dans la région du parc d’Umfolozi, vous tombez sur des panneaux triangulaires, genre avec des vaches chez nous, mais là avec des hippopotames, et au-dessus la lune.

Dans cette ville un peu proprette, un peu américaine palmiers jolis trottoirs, c’était assez original.

En fait, quand nous sommes arrivés dans le camping municipal (pour tous ceux qui iraient, on vous le conseille, il n’est pas cher et très agréable), on a compris que c’était la vie sauvage.

Une vie sauvage, non parkée, mais plutôt tranquille. Ou du moins quand on y était.

Des singes se partageaient la nourriture que des campeurs avaient omis de ranger. Des oiseaux, tellement d’oiseaux différents que des expéditions d’amateurs étaient organisées. Des écureuils, des animaux type lémuriens cachés dans les arbres la nuit.

Et des crocos aussi…

Et à l’entrée du camping, un chemin sur pilotis, à l’entrée duquel se trouvait un panneau : « Attention crocodiles. Vous prenez ce chemin à vos risques et périls ». Une expression en anglais qu’on retrouvera un peu partout en Afrique du Sud, dans les parcs, sur des plages, mais aussi devant des piscines.

Des hippopotames en ville - Santa Lucia (3)

On prend le chemin, et oui effectivement il y a là des crocodiles dans l’estuaire qui bronzent. Ils sont là à 20 mètres de nous. Et des hippos, il y en a aussi.

J’en ai vu deux de près, à 7 ou 8 mètres. C’est assez impressionnant, et c’est réputé ne pas être très gentil.

La plage du parc Umfolozi est très belle. Elle est bordée par un estuaire, et de hautes collines vertes. Un cap en est proche, le cap Vidal.

Le vent est à décorner les springboks. On court sur la plage contre le vent.

Une belle rencontre avec des Sud-Africains

Ce soir, on  se fait un barbecue.

Et là un homme avec une torche dans la nuit vient nous voir pour nous dire que des singes, type lémuriens sont à l’entrée du camping.

On a fini tous les 4 avec Keith et Dee à partager des verres et notre repas. A discuter de l’Afrique du Sud, de l’apartheid, de la nature.

Ils nous ont invités à aller dans leur ferme (et on y est allé !)

Matthieu

Le 18 Août 2014

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu
  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

Laisser votre commentaire ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.