Partir en Tour du Monde, c’est raisonnable ?

  •  
  •  
  •  
  •  

 Partir en tour du monde, ce serait déraisonnable ?

Nelson - Australie (5)

« J’aimerais trop mais comment je fais pour trouver un job quand je rentre ? »

Aujourd’hui, les entreprises considèrent que ce type d’expérience est une très bonne chose pour les jeunes. C’est ce que dit le Directeur de l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (lire ici).

Nous avons rencontré des jeunes, des moins jeunes, des familles, des célibataires,  des couples qui ont tenté cette aventure. La grande majorité (pour ne pas dire la totalité) a tiré bénéfice de son tour du monde.

Certains l’ont mis en valeur dans leur CV et se dont différenciés dans une époque où la crise économique pousse les entreprises à être créatives et innovantes et donc à rechercher des profils singuliers, atypiques.

Beaucoup se sont même lancés dans une activité liée à leur tour du monde. Car dans un si long voyage, on a le temps de réfléchir, de développer des compétences. Nous connaissons des personnes se sont lancées du coup comme photographes professionnels ; d’autres écrivent des articles de voyage pour des entreprises de voyage. Nous avons rencontré une personne qui a monté un petit business écolo à Bali, etc…

Une telle expérience,  ça apporte forcément beaucoup : une meilleure connaissance des langues, mais plus encore une meilleure force d’adaptation, de négociation et de débrouillardise.

Un voyage c’est assurément formateur. Quoi de mieux pour trouver un job ?

« Je suis court au niveau argent, ça n’est pas raisonnable »

Aujourd’hui et depuis deux mois que nous sommes arrivés, nous vivons avec 350 euros par personne et par mois. Sans se priver.

Alors, oui, on marche beaucoup ce qui nous fait économiser pas mal et on est patient. Car quand on est patient en voyage, on a souvent les mêmes choses mais moins chères.

Mais sinon, on vit bien.

Il faut se dire qu’on fait le voyage qu’on veut. Il peut ne pas être cher. Cela dépend surtout des pays choisis. Nous avons créé un outil avec les budgets quotidiens en moyenne par pays. Cela vous permet de simuler le cout de votre voyage.

Et puis de toute façon, quand il ne vous reste plus que l’argent du billet de retour, vous revenez !

« Et sinon, je vais arrêter de travailler à 80 ans ? »

Pour cette question, c’est vrai qu’on a notre avis. C’est vrai qu’avec les études longues, les années de cotisation, ça peut faire une retraite bien tard.

Mais qu’est-ce qu’un an ou deux dans une vie ?

Et puis sérieusement,  pensez-vous vraiment qu’on va pouvoir compter sur ça dans 30 ou 40 ans ?

« C’est pas trop risqué de crapahuter dans le monde ? »

Bien sûr on touche du bois, bien sur les emmer***, ça arrive partout. Mais, il y a moins de paludisme que ce que les discours anxiogènes le disent. Je ne dis pas qu’il ne faut pas faire attention, loin de là. Mais on a rencontré des dizaines de voyageurs au long cours, et combien d’entre eux nous ont dit ne rien prendre comme traitement ? Presque tous. Ils portent des manches longues, des pantalons longs, ont une moustiquaire, mettent du produit anti-moustique.

Concernant la sécurité,  en Asie, pour ce que nous en avons fait (Thaïlande, Inde, Indonésie, Laos, Vietnam), franchement rien à déclarer de particulier. Les gens laissent leurs casques sur leurs motos, leurs affaires dans la rue. Et ça n’est pas volé. On était a 100 bornes d’un hôtel ou nous avions laissé notre caméra.  Le propriétaire nous l’a gardée.

Jamais en deux mois, nous n’avons senti une attitude agressive. Ah si, des chiens… 🙂

On s’attend peut être a autre chose en Amérique Centrale, mais attendons quand même de voir. Voilà, il ne faut rien trop craindre, je crois.

En bref, je pense qu’un voyage, un tour du monde, ça n’est pas déraisonnable. Ou alors il est déraisonnable de vivre, non ?

Matt

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

5 commentaires

  1. Salut,
    Oui, c’est raisonnable. Forcément raisonnable de s’offrir des choix.
    Tant qu’ils n’ont rien de critiquable et quels qu’ils soient.

  2. Je savais que je me ferai chicaner pour n’avoir pas employé condamnable ou répréhensible.Alors j’accepte la critique et je ne nuis pas au bien commun à court moyen et long terme.
    No smiley

  3. Raisonnable ? Y’en à marre d’être raisonnable ! De la fantaisie ! Voilà ce dont nous avons besoin, ce qui nous anime n’est pas toujours raisonnable mais au moins nous fait vibrer, vivre !!! Quoi de mieux ? Je suis heureuse pour vous deux et même presque JALOUSE !!! Bisous et bon vent

  4. Raisonnable, raisonnable … qui à parler de raison ? La déraison … peut-être !! Petite philosophie de début de semaine … 🙂

Les commentaires sont fermés