On n’escalade plus Uluru

  •  
  •  
  •  

   Depuis quelques jours, Uluru n’est plus un monolithe que l’on escalade. Il perd là peut-être son deuxième nom – Ayers Rock – et c’est probablement une bonne chose. J’ai souvent écrit dans ce blog combien l’Australie représentait pour moi, le pays occidental – parmi ceux que j’avais visités – qui m’attirait le plus. Des discussions qui s’éternisent à la caisse des supermarchés, et qui ne gênent personne…c’est du vécu. La plupart des commerçants qui prennent le temps, des tas de questions sur notre pays, notre vie, et notre voyage. Des tongs pour aller au boulot, du retard s’il en faut, et à dix-sept heures, autant rentrer tranquille à la maison.  Il m’est difficile de me souvenir d’autre chose que d’une…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Volontaires

  •  
  •  
  •  

   C’était acquis. Après deux ans de vadrouille, notre retour en France et l’arrivée d’un enfant remiseraient un temps les voyages au long cours et même les plus brefs sur des terres moins stériles. Elle était derrière l’Inde, Madagascar aussi ; les moussons et l’Asie du Sud-Est avec elles. Rien ne reviendrait à l’impossible, mais la malaria le justifiait bien quand même, notre obstacle à trois. L’heure n’était plus à déconstruire en nomades nos habitudes culturelles, mais plutôt à esquisser un cadre dans lequel on bâtit une maison. Et de ce côté-là, après avoir bien utilisé pendant deux ans nos pieds pour employer nos yeux, il s’agissait désormais de recourir à nos bras, et de disposer d’un front assez large pour…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Voyage en famille 😊

  •  
  •  
  •  

    Depuis notre retour nous nous sommes consacrés à notre projet « famille, maison, stabilité ». C’est très chouette même si l’envie d’évasion, d’étranger, d’inconnu est là et gratouille nos idées de vacances. Pour causes de contraintes budgétaires mais aussi par envie et besoin de tranquillité, nous nous sommes recentrés sur notre plus proche voisine (quand on est dans le Lot), l’Espagne. Ca donne à peu près ça : -J’ai envie d’ailleurs. -Je crois plutôt qu’on a besoin d’ailleurs. -Oui, mais loin des travaux sinon on n’arrivera jamais à décrocher. -Mais je ne me sens pas prête à prendre l’avion avec un bébé etc. pourtant j’ai envie d’ailleurs, de pas parler français, de changer de rythme. -Bah, on n’a qu’à aller…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Notre retour en travaux

  • 1
  •  
  •  
    1
    Share

1  1ShareAprès avoir quitté Paris et vadrouillé seuls pendant deux ans, le grand objectif de notre retour était d’avoir une vie un peu plus en autonomie. Acheter une maison, à la campagne, nous lancer dans un potager pour fournir une grande partie de notre alimentation, réduire nos besoins énergétiques et rénover une maison et une grange pour en faire un gîte. Voilà ce qui était notre souhait de départ. Nous avons trouvé une maison, dans un département en pleine nature qui nous plaisait : le Lot. Nous sommes alors lancés dans des travaux. Nous avions réalisé jusque là une petite rénovation d’un appartement, mais là l’ampleur était toute autre. Une grange, quatre murs en pierre, un toit…à transformer en habitation. Il…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Nos villes préférées

  • 23
  •  
  •  
    23
    Shares

23  23SharesDes villages, nous en avons vus. Des villes, nous en avons fuies. Mais pourtant, il y a des lieux, qui si ils n’avaient pas leur ampleur de ville, ne seraient pas si remarquables. En deux ans de voyage, sans trop les choisir, nous avons débarqué dans des villes que nous avons aimées. Nos villes préférées, les voici. San Cristobal de Las Casas Cette ville du Chiapas dans le Mexique est selon moi le parfait mélange de ce qui existe dans le pays. Coloniale mais populaire, belle et colorée, étirée entre ses rites chamaniques et ses banquiers dynamiques, San Cristobal offre le spectacle vivant de tous les temps. Nous avons aimé marcher dans des ruelles désertes et badigeonnées de dessins rebelles…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

2 ans de tour du monde en chiffres

  • 96
  •  
  •  
    96
    Shares

96  96Shares2 ans, allez presque, puisque nous sommes rentrés après 21 mois de voyage. Qu’est-ce que ça donne 2 ans de tour du monde en chiffres ? Pas mal d’anecdotes, et de petites choses surprenantes… Géographie, transports et kilomètres 105842 kilomètres parcourus 23 pays 33 passages de frontières 5 : le nombre de continents sur lesquels nous avons posé nos pieds 54 tampons entrée/sorties sur notre passeport 21 trajets en avion 28 modes de transport différents (à pied, à vélo, en scooter, à moto, en jeep, en bouée, en jet-ski, en avion, en hélicoptère,  en train, en cable car, en tramway, en métro, en bus, en ferry, en pirogue,  en pirogue à voile, en canot,  en kayak, en tuk-tuk, en sorgn-taa, en jeepney, en tricyle, en pousse-pousse à…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Retour en France

  • 193
  •  
  •  
    193
    Shares

193  193SharesNous sommes rentrés il y a 3 mois. C’est à la fois récent, et en même temps cela me semble loin. Tout semble avoir changé, et en même temps rien. Nous terminons deux années pleines et nous avons tout à recommencer. Ce retour en France, pour le moment, je ne l’ai pas terminé. Depuis notre arrivée à Paris, et pendant près d’un mois et demi, nous avons enchaîné les retrouvailles. Un vrai shoot d’émotions. Nous n’avions pas prévenu notre entourage de notre retour. Pour pas mal de personnes, nous sommes donc arrivés par surprise, en tapant à leur porte. Renouer un contact après deux années d’absence n’est pas habituel, ça l’est encore moins lorsqu’on retrouve tout son entourage. Que ce…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

On a fait du volontariat au Canada

  • 112
  •  
  •  
    112
    Shares

112  112SharesDeux fois. Deux expériences très différentes, voire opposées. Notre expérience du volontariat au Canada peut se résumer en une interminable semaine chez les uns et un très court séjour de presque 2 mois chez les autres. Du quoi? Du volontariat C’est la première fois que nous faisions du volontariat avec un cadre. Je veux dire par là que c’est la première fois que nous passions par un site web (workaway) pour trouver des personnes prêtes à nous accueillir chez elles pour échanges de services. Le principe c’est que les volontaires sont logés, nourris, blanchis en échange de 4 à 5 heures de travail par jour sauf le weekend. S’entend par travail toute activité que l’hôte souhaite faire faire à son…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

« Y’a une ouverture (…) Je sens que (…) je vais conclure » – Michel Blanc – Les bronzés

  • 51
  •  
  •  
    51
    Shares

51  51Shares Chers tous, Nous avons un aveu à vous faire. Nous sommes rentrés en France ! Depuis à peine deux mois nous sommes revenus « chez nous » (?). Depuis le 21 octobre, date de notre atterrissage à Paris on réfléchit à « comment » nous allons conclure le voyage ici, sur le blog et si cette conclusion doit signifier oui ou non un arrêt. Ca génère plein de questions car on aurait encore beaucoup d’articles à écrire, sur le voyage mais aussi sur le retour. Par exemple, on a pas fini de vous raconter le Canada, j’ai préparé un article pour vous parler de notre expérience de volontaire là bas! Pourtant, jusqu’à aujourd’hui, vous nous voyez stoppés à New York. Honnêtement si j’ai…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

New York Paradoxe

  •  
  •  
  •  

   Passée ma première réaction « impressionnée » j’ai aussi découvert une New York tranquille. Une ville où il fait bon vivre. Une ville calme où la campagne côtoierait presque Times Square. New York Paradox. Quand on n’est pas sous les gratte-ciel… … on déambule dans des quartiers où les immeubles en briques sont plus bas, où les trottoirs sont troués par de grands arbres, où les maisons ont leur petit jardinet à l’avant. C’est chic, charmant et un brin bucolique. Les écureuils sont peut-être plus nombreux que nous et pas farouches. Les jardins communautaires poussent à chaque coin de rue. Voilà une image différente de cette grande ville. Différente de ce que j’imaginais. Peut-être plus à l’anglaise ? Les quartiers typés Sont sympas mais…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

New York est impressionnante

  • 39
  •  
  •  
    39
    Shares

39  39SharesJ’ai aimé NYC. J’ai même beaucoup aimé. L’architecture, l’ambiance, l’automne… Il faut dire que tout concordait pour que nous passions une belle semaine. New York, nous t’avons mérité Nous arrivions de Montréal. Ce qui devait être un voyage de 8h en bus s’est transformé en 15h (grrrr). Entre les embouteillages mais surtout à cause de l’interminable passage de frontières, on peut dire que nous sommes arrivés agacés et lassés de tout ce tintouin. Franchement, les USA et leur politique d’immigration, c’est insupportable. Les pires galères on les a eues à cause de leurs exigences surréalistes. Heureusement la route entre Montréal et New York est canon. Rouges, oranges et jaunes flamboyants l’automne nord-américain nous a fait passé le temps. La 1ère…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire