Merci Claire !

  •  
  •  
  •  
  •  

Merci Claire !
Merci Claire - Jaiuneouverture

Un détour par le Kenya

Claire, nous l’avons rencontrée au Kenya.

Non pas que nous nous soyons secrètement lancés dans un très beau safari…Non, non…On y est resté de 6h du matin à minuit, en attendant un avion en retard. Comme on a eu beaucoup de chance, le retard a été long. On a donc eu droit de rentrer sur le territoire kenyan. Un magnifique sous-sol type supermarché mal éclairé dans lequel nous avons attendu 3 heures nos bagages. Puis, une heure de transfert vers un hôtel affrété par la compagnie aérienne. Une douche, puis un retour à l’aéroport. Et dans l’attente, une connexion internet aléatoire pour regarder le premier match de l’équipe de France à la Coupe du Monde.

Cette magnifique visite du Kenya, nous l’avons faite avec Claire. Une bonne opportunité pour parler du style baroque de l’aéroport de Nairobi, des girafes le long de l’autoroute. Et aussi d’Antananarivo où Claire habite.

Claire est française et travaille à l’Agence Française du développement à Antananarivo, et très gentiment elle nous a  proposé de nous héberger à notre retour dans la capitale après notre séjour à Madagascar.

2 semaines chez Claire

On est arrivé chez Claire après un mois et demi à Mada, un peu crevés, et prêts pour commencer notre mission à Graines de Bitume.

Après 6 mois à barouder en Asie et ici, notre arrivée chez Claire a été un bonheur. Un lit, une chambre, une maison toutes propres, et des attentions si agréables.

On a pu connaître mieux connaître Claire, et rencontrer David, son « compagnon » (Claire, avoue, tu adores ce terme). Des gens intéressants, intelligents, gentils et attentionnés.

Une très belle rencontre comme ce tour du monde a pu nous en donner.

Nous devions partir au bout d’une semaine. Et le samedi, lorsque nous nous sommes levés, prêts à faire le check-in de notre vol, pas de billet… Erreur dans la réservation.

De bons moments

On était bien chez Claire et avec Claire…et finalement le séjour s’est prolongé d’une semaine supplémentaire.

C’était plaisant de préparer un repas lorsque Claire rentrait de son boulot. C’était plaisant de partager des soirées ensemble, d’apprendre à se connaître « lentement ».

Nous sommes allés dans un bar dansant, au yoga, au resto. On a bu des thés si bons, des confitures incroyables.

Et ça n’a pas été agréable de partir.

Je crois qu’à ce moment-là, sans trop le dire, on a tous été tristes de se quitter.

Il me tarde qu’on puisse se retrouver et boire un coca zéro. 🙂

Merci encore Claire.

Bisous

Matt

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

Laisser votre commentaire ici