Je suis bénévole, mais est-ce que j’aide vraiment ? Ma semaine chez Graines de Bitume – Matthieu

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  • 1
  •  
  •  
    1
    Share

1  1ShareJe suis bénévole, mais est-ce bien utile ? Est ce qu’aider une semaine ou deux apporte vraiment quelque chose de positif aux enfants et à l’association ? S’occuper d’un bénévole prend du temps A Tana, nous sommes tombés sur une magnifique association : Graines de Bitume. J’ai commencé à me poser cette question à notre arrivée. Marie-Cecile, la coordinatrice de Graines de Bitume, qui ne gère pas moins de 27 employés,  nous avait en effet déjà consacré une matinée pour tout nous expliquer et nous montrer. Une demi journée déjà où quelqu’un prend de son temps pour vous. J’étais un peu gêné. Puis la première après midi, je l’ai passée pour observer comment Fetra, l’éducateur animait son atelier. Je n’allais…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Graines de Bitume, une magnifique association

  • 282
  •  
  •  
    282
    Shares

282  282SharesGraines de Bitume, c’est une association franco-malgache basée à Antananarivo à Madagascar et nous venons d’y passer une semaine. Et nous avons été épatés. Nous avons été épatés, contents de voir cette si belle assos. Des enfants en situation de rue Graines de Bitume s’occupe des enfants en « situation de rue ». Par situation de rue, l’assos entend plusieurs choses. L’enfant est déscolarisé ou en risque de descolarisation. Sa famille n’a pas d’habitat fixe ou vit dans un habitat précaire. Enfin, la famille est mono-parentale, ou les parents sont alcooliques, violents. « Graines », le diminutif utilisé par tous les gens de l’association, intervient alors sur plusieurs domaines : l’éducation, le périscolaire, la santé/hygiène et la formation professionnelle. La précision de ces critères…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Un coup de main à Harlin, guide à Ambalavao

Massif de l'Andringitra - Madagascar - tour du monde - jaiuneouverture
  • 24
  •  
  •  
    24
    Shares

24  24SharesNous avons rencontré Harlin guide à Ambalavao à Madagascar. Il a 24 ans. Les 4 jours de trek que nous avons passés dans le massif de l’Andringrita ont été supers, et en partie grâce à lui. Un gars bien Il est attentionné, gentil et professionnel. Bref, un bon gars et un bon guide. Il a d’ailleurs répondu à notre questionnaire et ses réponses sont très intéressantes… Il cherchait lui aussi, comme Olivier à se faire connaître et souhaitait un site web. Nous avons donc accepté avec plaisir de le lui faire. Harlin prend des initiatives, et très peu de temps après l’avoir quitté, il nous a envoyé des photos et une description des tours qu’il proposait. Ca faisait plaisir. C’est drôle…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Mada Lascars

  • 12
  •  
  •  
    12
    Shares

12  12SharesOn vous en a parlé, on a rencontré Ophélie et Yannick du côté des Tsingy. Une super rencontre. On leur conseille notre trek dans le massif de l’Andringrita. On leur dit que c’était génial. De magnifiques paysages, une super bouffe tout au long du trek, et notamment une crêpe sur le feu au milieu des montagnes ». On appelle le guide, on leur suggère un itinéraire, on les aide à négocier… Bref, on s’engage. 🙂 Quelques jours après, on reçoit ce mail d’Ophélie… « Nous avons finalement réussi à mettre la main sur ce cher Harlin. En fait, c’est JB qui nous a mis la main dessus.. Il nous a proposé la même formule qu’à vous, au même prix, avec Harlin donc on…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Sur les traces de Seth à Madagascar

seth à madagascar - julien malland - tour du monde - jaiuneouverture
  • 13
  •  
  •  
    13
    Shares

13  13SharesSeth à Madagascar, on l’a vu de près… Jusque là , la plupart des peintures que nous avons vues étaient sur les murs des cimetières familiaux. Sur les pistes en taxi brousse, nous en avons croisé pas mal, de couleurs vives, représentant des hommes, des zébus. Le dessin est simple, souvent sans perspective, mais il donne une autre allure à ces endroits où la vie s’arrête. Ce sont de telles peintures que Seth avait réalisées avec des familles à Madagascar. Seth, c’est Julien Malland, un artiste de rue que nous suivons depuis maintenant quelques années. Seth a réalisé pas mal de fresques à Paris, notamment dans le 13ème. Pour l’essentiel, ses fresques représentent des enfants. Des enfants dont la tête…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Tourisme sexuel, racisme, solidarité… Notre discussion avec un malgache

  •  
  •  
  •  

   Tourisme sexuel à Madagascar, racisme, solidarité…. Partis trois jours sur une mer calme, nous avons eu le temps de parler avec Daouly, notre piroguier. Il avait un très bon français. Comme on s’entendait bien, je crois qu’on a eu sa confiance. C’est un gars heureux, sympa et honnête, qui touche à la cinquantaine. Le tourisme sexuel A parler de la société, de nos différences, nous avons commencé à discuter du tourisme sexuel à Madagascar. Un fléau qui touche ce pays, et pour une grande partie des mineurs. On lui a demandé ce qu’il en pensait, pourquoi ça existait à Madagascar. « Les parents poussent leur fille à se marier jeunes avec des wazahs (les blancs) pour qu’elles ramènent de l’argent à…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Conte africain

  •  
  •  
  •  

   Un conte africain, une légende. Que j’aime bien. Il était une fois une chaise. Cette chaise était simple mais charmante. Elle était en bois et avait, comme toute chaise, 4 pieds. Ces 4 pieds étaient unis, rattachés les uns aux autres. Ces pieds avaient l’habitude de vivre ensemble. Quand la chaise était déplacée, ils bougeaient ensemble. En fait, c’est comme s’ils avaient toujours été 4. Il arrivait parfois qu’il y en ait un qui veuille prendre l’air. Être un peu libre, faire sa vie tout seul. Mais finalement, être un pied seul, tout ça n’avait pas beaucoup de sens. Non, à quatre, c’était bien. Mais un jour, un pied se cassa. Il etait fendu, de tout son long. Impossible à…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Une énorme peur en mer… à Madagascar

  • 1
  •  
  •  
    1
    Share

1  1ShareLa peur en mer. Une énorme peur en mer proche de Morombe à Madagascar Vous n’avez pas eu de nouvelles de nous ces derniers jours parce que nous étions en mer. La première partie de ce périple a été calme et très très belle. La deuxième nous a fait réellement peur, puisque nous nous sommes retrouvés face à la puissance de la mer, et disons-le clairement, on aurait pu y rester. Ne vous inquiétez pas plus, puisque si nous écrivons ces lignes, c’est que tout va bien. Mais on vous raconte ici, une histoire qui va nous marquer à vie, on le pense. Pirogue et mer calme Nous sommes partis d’Ifaty à Morombe en pirogue pendant 3 jours. C’était conseillé…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Majestueux massif de l’Andringitra

massif de l'Andringitra - Madagascar - Tour du Monde - jaiuneouverture
  • 33
  •  
  •  
    33
    Shares

33  33SharesMajestueux massif de l’Andringitra. Oui, c’est vrai. Majestueux, c’est le mot qu’Eve a utilisé. Majestueux dans la bouche de Eve, ça n’est pas rien Et pourtant Eve a l’incroyable disposition naturelle de se contre-foutre de ce qui est extraordinaire. Le simple, l’ordinaire, voilà ce qui est beau. Quand nous avons débuté ce voyage, elle voulait écrire un article pour expliquer que rien n’allait etre extraordinaire. Que ça n’était qu’un mot de publicitaire rollexé, un terme du dictionnaire Promovacances. « Oupse là », lui ais-je dit, avec des termes de publicitaire complexé.  « Tu ne vas pas écrire à la face du monde que tout va être ordinaire, alors que nous partons boire aux 4 coins du monde, du rhum pendant deux ans…Il y…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Un site pour Olivier – Madagascar

  •  
  •  
  •  

   On était à Ambositra ces derniers jours et on a donné un coup de main à un Malgache, Olivier. On a fait un site web pour l’aider. Une rando avec Olivier On l’a rencontré dans le premier village malgache que nous avons visité.  Un village aux allures de western avec ses maisons en brique et en bois sur des chemins de terre, au milieu de collines ocres et de rizières vertes. On a suivi le conseil de Dominique – un personnage – que nous avons rencontré dans le taxi-brousse. Nous sommes donc partis pour une balade dans les environs, avec un guide : Olivier. Olivier est malgache. Il a 26 ans. Dominique le connaît bien, car il l’a pris un peu…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Notre voyage asiatique en chiffres

  • 1
  •  
  •  
    1
    Share

1  1ShareNotre voyage asiatique en chiffre ! Des chiffres sérieux, des chiffres anecdotiques sur notre voyage en Asie du Sud-Est ces 5 derniers mois, à travers la Thaïlande, le Laos, le Vietnam et les Philippines. 4 pays visités  (Thaïlande, Laos, Vietnam, Philippines) 137 jours de voyage 16 shampoings anti-poux achetés 3 paires de lunettes cassées ou perdues (Merci chérie) 12 moyens de transport (ferry, moto, scooter, barque à moteur, avion, tricycle, tuk-tuk, métro, train, voiture, jeepney, sorg-ntaa) 3 mois sans fumer 2 films au cinéma en anglais (Maleficent & Spiderman 2, deux chef d’œuvres du 7ème art) 1052 personnes qui se sont abonnées à notre newsletter 6 heures, l’heure à laquelle le soleil se couche depuis 4 mois 2 sites web créés pour…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire