Les palmiers de la vallée de Cocora –Colombie

  • 20
  •  
  •  
    20
    Shares

20  20SharesAprès être passés par Medellin et ne pas avoir aimé (du coup on n’en parlera pas), nous avons décidé de nous mettre au vert à Salento et découvrir les palmiers de la vallée de Cocora. Salento, patacones et trutas Le gros bus interrégional nous lâche sur l’autoroute que l’on traverse pour prendre un autre bus brinqueballant. Nous partons à l’assaut de la montagne. La fraîcheur de la montagne nous fait du bien, le paysage vert nous plaît, on aime déjà l’endroit. Arrivés à Salento, on fait le tour du village en pente raide pour trouver un lieu où dormir. Finalement, nous atterrissons dans une pension adorablement kitsch et bien tenue. Plus tard, on goûtera la spécialité locale, le patacon avec…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Carthagène des Indes, la belle colombienne

  • 36
  •  
  •  
    36
    Shares

36  36Shares  Nous avons hésité à nous rendre à Carthagène des Indes. Oui, oui… hésité ! En fait, nous arrivions du Mexique où l’on s’était déjà régalé de la visite de beaucoup de villes coloniales et aller jusqu’à la Belle Colombienne nous faisait faire un long détour depuis Palomino. Eh bien, nous aurions fait une erreur de nous priver de ces quelques jours à Cartagena. Chaud, chaud, chaud Tous les voyageurs, croisés en chemin nous avaient prévenu, à Cartagena il fait chaud, très chaud. Il n’y a pas d’air à l’abri des remparts, on est cerné par la mer des Caraïbes mais on ne peut pas se baigner, bref, c’est dur. Cela dit, chanceux comme nous sommes, nous avons eu quelques jours…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Palomino, la plage dans la jungle colombienne

  • 33
  •  
  •  
    33
    Shares

33  33SharesPalomino en Colombie est un lieu magnifique. Une plage face aux vagues de la mer des Caraïbes, dans laquelle se jettent des rivières prenant leur source dans la Sierra Nevada derrière, les plus hautes montagnes côtières au monde. Des perroquets, des écureuils et des crocodiles mènent jusqu’à la communauté kogi, perdue loin de la plage dans la jungle colombienne. Un peu loin de tout Après plusieurs heures de route le long des Caraïbes – dans leur version sauvage et moins carte postale -, à bord d’un bus latino classiquement original, nous arrivons à Palomino ». Des locaux flanqués sur leur mobylette attendent touristes et locaux pour les transporter sur le chemin de terre qui mène jusqu’à la plage. Accompagnés d’une Colombienne…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Bogota, la mauvaise réputation

  • 26
  •  
  •  
    26
    Shares

26  26SharesNous sommes arrivés à Bogota avec les clichés qu’elle draine. Et résonnent inévitablement à son évocation, la drogue, les cartels, les FARCS… Pourtant c’est autre chose.  C’est bien autre chose. Paris Charles de Gaulle ? Un aéroport moderne, plutôt croquignolet. Des boutiques où le moindre stylo Colombia coûte un bras. C’est ça, nous sommes bien dans un aéroport moderne. Des lignes de bus neuves, qui s’arrêtent à des stations aux portes automatiques. Et une d’entre elles, destinée au transit de l’aéroport, est gratuite. Des passerelles au-dessus des routes, modèle futuriste. Et des agents présents pour conseiller les utilisateurs du réseau. Bref, on arrive à Paris, là ? Le bus roule, et déjà se profilent d’immenses et nombreuses peintures bariolées. Cette ville, réputée…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Un accueil à la mexicaine

  • 10
  •  
  •  
    10
    Shares

10  10SharesLe Mexique est un pays très beau, diversifié, plein de richesses naturelles et culturelles. Le Mexique c’est aussi un pays ouvert, chaleureux, joyeux…En fait, rien ne vaut les rencontres et l’accueil à la mexicaine. C’est ce qui vous fait voyager le cœur léger, le sourire aux lèvres. C’est ce qui nous donne déjà l’envie d’y revenir. On offre le dîner à l’hôtel C’était à la Laguna Bacalar à l’hôtel « El Nido del Quetzal ». pour être honnête, je n’étais pas ravie d’être dans cet hôtel car je le trouvais un peu cher. 500 mille pesos avec clim et petit déj le tout dans une chambre immense et vraiment jolie. Oui, j’exagère ! Cet hôtel est très sympa d’autant que les filles nous…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Quand on arrive en ville – Mexique

  • 49
  •  
  •  
    49
    Shares

49  49Shares« Quand on arrive en ville, les gens changent de trottoir », la la la la la la… Bref, le Mexique, c’est tout de même beaucoup, beaucoup de villes coloniales. On s’est régalé de ces villes colorées à l’ambiance chaude et joyeuse. On commence par l’exception Cancun ! Eh oui, Cancun n’est pas un nom qui inspire beaucoup de beauté. On pense plutôt à l’ambiance bringue, bras musclés, seins bien haut, et successions d’hôtels en béton sur une très belle plage. Mais non, ça n’est pas que ça. C’est aussi une vieille ville, un peu décrépie, qui s’anime en fin de journée autour d’une grande place où s’installent stands de peinture, stands de nourriture, petites voitures électriques que les enfants peuvent conduire, clowns…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Tordre le cou à l’église catholique

  • 17
  •  
  •  
    17
    Shares

17  17SharesNous sommes partis pour San Juan de Chamula, une petite ville perchée sur les montagnes, à quelques kilomètres de San Cristobal de Las Casas, dans le Chiapas mexicain. Plonger dans le monde chamanique ou tordre le cou à l’église catholique…en voilà une histoire. J’avoue, profitant de 20 degrés de moins ici qu’au Yucatan, je n’avais pas super envie de bouger mon corps satisfait de notre chambre fraiche. Mais deux ou trois français nous en avaient parlé et rien montré puisque le mystère du lieu couve dans l’interdiction des photos. Voilà qui m’intéresse ! La cabane de Dieu Nous arrivons après une petite heure de collectivo devant l’église de San Juan. A ma gauche, passent des familles nombreuses, dont les membres, tous…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Tikal au Guatemala, un rêve de gamin

  • 16
  •  
  •  
    16
    Shares

16  16SharesTikal au Guatemala est le site maya qui m’a le plus transporté. Ce lieu est plus que tous les autres au cœur d’un environnement exceptionnel. Immersion dans une cité perdue… Nous rentrons dans le site, un peu comme des oies gavées par le prix du tourisme, en nous imaginant avoir tout vu à Palenque et Yaxchilan. Il est 7 heures du matin, il fait encore frais, et nous prenons un premier chemin au milieu de la jungle. Dans les fourrés, bruissent quelques craquements de branches que des petits rongeurs doivent piétiner. Mais au loin, plus fort encore, nous entendons les cris des singes hurleurs. Un cri puissant, grave. Attirés, et guidés par le bruit, nous nous rapprochons avec Eve et…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Mystère et boule au ventre dans le monde maya

  • 14
  •  
  •  
    14
    Shares

14  14SharesCette fois-ici, fini de parler de Sophie Davant, je vous raconte l’atmosphère des cités mayas… Réveillez l’Indiana Jones qui sommeille en vous… Mystère et boule de ventre dans le monde maya… Christophe Colomb n’a pas existé. L’histoire est à refaire.  Passé le décor des Mayas en short, les sites mayas sont, pour certains, envoûtants. Nous avons commencé par Palenque. Au petit matin, dans la lumière rasante qui éblouit un peu, et forme une petite brume, nous avons découvert notre première pyramide adossée à une colline. C’est cette première sensation à l’aube, et sans grand monde, face à cette construction haute et blanche, sur un fond vert, que je retiendrais. Et puis, nous avons rencontré Victor. Un homme d’une soixante dizaine d’années,…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Le Mexique c’est fou !

  • 43
  •  
  •  
    43
    Shares

43  43SharesDans chaque pays, on note ce qui nous surprend, ce qui nous étonne. Et clairement, le Mexique, c’est fou ! Au Mexique, il n’y a pas d’école de conduite obligatoire, pas d’examen pour obtenir le permis. Le permis de conduire peut simplement s’acheter. Ensuite à chacun d’apprendre à conduire sur les routes. Les transports sont chers en comparaison des autres postes de dépense. Si un repas entrée – plat- dessert peut généralement coûter 3 ou 4 euros, un trajet en bus de 5 heures peut coûter 25 euros. Un bon serveur est celui qui vous débarrasse à votre dernière bouche, quitte à ne pas vous laisser finir. Les Mexicains surnomment naturellement les gens, sur la base de leurs caractéristiques physiques,…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire