On a fait du volontariat au Canada

  •  
  •  
  •  
  •  

Deux fois. Deux expériences très différentes, voire opposées. Notre expérience du volontariat au Canada peut se résumer en une interminable semaine chez les uns et un très court séjour de presque 2 mois chez les autres.

Du quoi? Du volontariat

C’est la première fois que nous faisions du volontariat avec un cadre. Je veux dire par là que c’est la première fois que nous passions par un site web (workaway) pour trouver des personnes prêtes à nous accueillir chez elles pour échanges de services. Le principe c’est que les volontaires sont logés, nourris, blanchis en échange de 4 à 5 heures de travail par jour sauf le weekend. S’entend par travail toute activité que l’hôte souhaite faire faire à son petit volontaire. Bref c’est un chouette plan pour découvrir un pays de l’intérieur. Et puis c’est facile de trouver des hôtes partout dans le monde ce qui explique que cette pratique est hyper courante chez les voyageurs.

On ne peut pas plaire à tout le monde

Notre première expérience a malheureusement été décevante. Pour nous mais très certainement pour nos hôtes aussi. Le cadre était cependant charmant. Maison en bois (au Québec, les maisons en bois ressemblent à du plastique, c’est assez étonnant, en fait c’est du bois congloméré) petit étang, potager mignon, poules et lapins, chambre individuelle. Cool. En revanche ça se gâte au niveau du rapport humain. J’ai toujours pas réussi à savoir ce qui a cloché. Le premier jour avec la dame le courant passait bien. Où est-ce qu’on s’est trompé?
Sur nos « profils » respectifs, nous parlions d’envie de partage, d’échanges mais avec la TV allumée non-stop bah,comment dire c’est pas évident. Quant au travail, on a vite senti venir l’arnaque. Les garçons surtout (un autre volontaire était avec nous). Les 4 heures normales sont devenues 10 heures avec reproches si tu tardes à mettre la table. On compte pas les heures quand l’ambiance est bonne à l’inverse, le temps peut devenir bien long.
On a donc décidé de partir. Mais quand on est dans la campagne québécoise, ce n’est pas si évident! On a dû attendre le bon covoiturage dans une ambiance que vous imaginez sereine ! Impossible d’être libres, maîtres de nos envies et emplois du temps. Une petite prison finalement cette semaine. Quand on vous dit que les pays où les bus sont pourris offrent un confort nul mais une liberté certaine… Même au Salvador on pouvait bouger plus facilement qu’au Québec 🙂

On était bien chez les hippies !

Après une première mauvaise expérience, on a décidé de se remettre en selle rapidement. Nous voilà donc à nouveau en recherche d’une famille. L’annonce de Danielle et André nous plaît bien. Il y a juste un bémol. Ils souhaitent des volontaires pour un durée d’au moins un mois. Aïe. Chat échaudé craint l’eau froide. On a pas très envie de s’engager pour un mois dans un autre bout de la campagne québécoise… On leur explique donc clairement la situation par mail. Puis nous faisons un skype et roule ma poule. Le skype je crois que c’est vraiment le truc important.
Nous découvrons donc une toute autre ambiance. Nos hôtes ne nous laissent pas de côté. Ils ont envie d’aller à un concert. Qu’à cela ne tienne ils nous invitent. On papote pendant et après les repas. Leur maison est grande, ouverte, on profite du jardin, de la piscine et du sauna. Dur !
Mais nous avons surtout trouvé ce fameux échange. Alors on est pas toujours d’accord mais ça n’empêche pas d’être à l’écoute sans se tirer dans les pattes. On apprend beaucoup finalement. Il y a de vraies différences culturelles entre les québécois et nous. On découvre.

Le volontariat nous a donné beaucoup d’envie. Celle de recommencer et puis celle d’être hôte aussi un jour quand on sera vraiment installé 🙂 On verra bien. En tout cas je ne crois pas que ça puisse être une expérience neutre.

Eve

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

5 commentaires

  1. C’est là où l’on se dit que chaque fond de jardin est bien différent !
    Je vois tout le bonheur d’Eve au centre de sa cuisine alors que Matthieu s’adonne à l’art du potager, le prélude d’une autre vie ?

  2. J’ ai bien apprécié votre belle présence ! Au plaisir de vous revoir …

  3. Un reproche d’approche.
    L’approche d’André. Dans vos  » Comment tu vois la vie » ainsi que dans la photo publiée (y’a 2 mois), l’approche semblait moins conviviale que ne le laisse penser les photos et le commentaire publiés (y’a 2 jours). Alors c’est quoi la vérité? Certainement pas dans ce que je vais annoncer : Eve est 100 fois plus jolie avec les cheveux défaits…
    Biz

  4. Chouette expérience ! C’est top ! C’est sur qu’on ne peut pas toujours bien tombé du premier coup…

  5. Ping :2 ans de tour du monde en chiffres -

Laisser votre commentaire ici