Ca fait réfléchir – Afrique du Sud

  •  
  •  
  •  

    L’Afrique du Sud, ça nous a fait réfléchir. Pour pas mal de choses. En vrac : Il y a des barbelés électrifiés partout en ville. Pour faire 500 mètres, même dans un quartier chic, la nuit, pour des raisons de sécurité, il faut prendre soit le taxi soit sa voiture. Dans les grandes villes, la livraison de repas à domicile est très facile et très bon marché. Dans les années 80, pour 1 blanc, il y avait 3 noirs. Aujourd’hui, pour 1 blanc, il y a 14 noirs. A de nombreuses reprises, nous avons constaté que les clients sont 100% blancs quand les employés sont 100% noirs (parcs, restaurants, hôtels). Il y a 11 langues officielles. Le réseau ferré…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

J’aime les fleurs du Namaqualand – Afrique du Sud

les fleurs du Namaqualand - Afrique du Sud - tour du monde - jaiunouverture
  •  
  •  
  •  

    Sur notre route vers la Namibie on a découvert une nouvelle fois la richesse du paysage sud-africain avec les fleurs du Namaqualand. Nous l’avons traversé et avons été agréablement surpris de voir que les petites villes sont plus mixtes qu’ailleurs et plus chaleureuses aussi. Mais on a surtout été épatés par le paysage. Montagnes avec de la neige au sommet, lacs bleus profond, orangers et fleurs. Une petite Suisse ? Plein de fleurs, des champs de fleurs, oranges surtout mais aussi jaunes, violettes et un peu bleues. On s’est régalé des pupilles est on est même allé visiter une réserve de fleurs. Ca correspondait un peu à l’image que je me fais de la Suisse (et d’ailleurs Clan William…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Cape Town, ville préférée des Sud Africains

Cape Town en Afrique du Sud - Afrique - tour du monde - jaiuneouverture
  • 8
  •  
  •  
    8
    Shares

8  8SharesEn fait, nous ne devions pas aller à Cape Town en Afrique du Sud. Nous avions décidé d’être raisonnables, de ne pas faire trop de route, de prendre le temps. Bon, on changé d’avis. En fait, tous les sud africains rencontrés avaient l’air de vraiment aimer cette ville, de la trouver différente du reste etc. Une dame nous a dit que pour nous, européens, ce ne serait peut être pas aussi marqué mais que pour eux il y avait une vraie identité à cette ville. Une ville qui n’a rien à voir avec les autres villes d’Afrique du Sud On a pas mal marché, on a dîné dans un super restau éthiopien où il fallait manger avec les doigts :).…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Moby Dick – Les baleines d’Hermanus – Afrique du Sud

baleines d'Hermanus - afrique du sud - tour du monde - jaiuneouverture
  • 49
  •  
  •  
    49
    Shares

49  49SharesOn a vu les baleines d’Hermanus ! Hermanus, c’est vraiment le spot pour voir ces gros poissons. Il y a même un crieur de baleines. Son boulot est de souffler dans un cor pour indiquer la position de l’animal dans la baie. En fait, on été pas tout à fait sûr de vouloir passer deux heures avec plein de touristes pour aller voir de plus près les grosses bêtes. Finalement on s’est dit que ce serait certainement unique. Ça l’a été. En fait les baleines sont très curieuses et dès que l’on s’est approché de leur zone il y en a une qui est venue tout à côté de nous pour nous observer et à mon avis pour se montrer…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Au bout du bout – Cape Agulhas – Afrique du Sud

cape agulhas en afrique du Sud - tour du monde - jaiuneouverture
  • 9
  •  
  •  
    9
    Shares

9  9SharesCape Agulhas en Afrique du Sud, le Cap des Aiguilles, le bout de l’Afrique. Car, oui, ça n’est pas le Cap de Bonne Espérance, mais bien Cape Agulhas qui est à la pointe de l’Afrique, au croisement de l’océan Atlantique et de l’océan Indien ! La preuve ! Une très belle promenade au bord des océans Beaucoup de fleurs, d’oiseaux et de rochers effilés. Le long de cette côte il y a une épave tous les kilomètres tellement la mer est dangereuse. Nous sur la plage, au milieu des fleurs on est bien. On est protégé et on observe le paysage. Mon côté chauvin m’a donné une hallucination olfactive et j’ai soutenu mordicus que l’océan Atlantique « sentait » plus que l’océan…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

A Knysna, nous, on est descendu du bus

Knysna en Afrique du Sud - Afrique - Tour du Monde - Jaiuneouverture
  • 24
  •  
  •  
    24
    Shares

24  24SharesOn est descendu du bus à Knysna en Afrique du Sud. Et on a bien fait. Cette ville est pour nous, Français, un lieu dont on a entendu vaguement parler si on se contrefout du sport, un peu plus si on aime le foot. Pour moi, derrière ce nom, se cachait une terrain de foot, un bel hôtel et puis un mauvais souvenir. Un lieu splendide En fait, cette ville est magnifique. Elle est située au bord d’un lagon qui s’évase après une magnifique embouchure au creux de falaises oranges et vertes. Ces falaises sont immenses. La roche est cassante, et donne en contrebas des rochers acérés sur lesquels viennent s’échouer un océan puissant. On a passé un moment à regarder…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Il y avait des baleines sur notre chemin de randonnée – Port Saint Johns

baleines - port saint johns - afrique du sud - tour du monde - jaiuneouverture
  • 9
  •  
  •  
    9
    Shares

9  9Shares Oui des baleines ! C’était à Port Saint Jones en Afrique du Sud. Une vraie tannée pour y aller depuis le Nord. On est passé par des routes avec beaucoup de virages, des chèvres, des enfants, des gens, des vaches. Et tout ça dans le brouillard. Après 7heures de conduite, nous sommes arrivés à Port Saint Jones sous une grosse pluie. Et cette petite ville est magnifique. Nous sommes allés à Second Beach. La deuxième plage, comme on pourrait dire, dans un français léché. 🙂 En fait, des rivières rejoignent la mer. Selon les saisons quand elles ne rejoignent plus la mer, elles laissent apparaître des bancs de sable entre elles et l’océan. Cette plage de sable est entourée…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Afrique du Sud : Mixité 0

le parc Kruger - Afrique du Sud - Tour du Monde - jaiuneouverture
  • 1
  •  
  •  
    1
    Share

1  1ShareEn Afrique du Sud : mixité 0. Oui, c’est dur à croire. Car qui n’aime pas Nelson Mandela… et tout le combat qu’il a mené ? En Europe, dans le monde, on respecte Mandela. Ici, nous n’avons pas trouvé un blanc, ni un noir qui ne l’admire pas. Et pourtant, on est loin de la mixité entre blancs et noirs. Mandela a évidemment fait énormément pour que les droits soient les mêmes pour tous, pour que la Constitution protège ces droits fondamentaux… Mais l’apartheid reste bien vivace et bien répugnant. Nous sommes partis de Johannesburg. Nous avons longé la côte Est, puis sommes arrivés à Cape Town, pour remonter la côté Ouest jusqu’à la Namibie. Bref, nous avons vu du…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Des hippopotames la nuit en ville – Santa Lucia – Afrique du Sud

hippopotames à Santa Lucia - Afrique du Sud - tour du monde - jaiuneouverture
  • 2
  •  
  •  
    2
    Shares

2  2SharesDes hippopotames à Santa Lucia en Afrique du Sud, il y en a. En ville même ! Des panneaux de signalisation « Attention aux Hippopotames » A Santa Lucia, en Afrique du Sud,  dans la région du parc d’Umfolozi, vous tombez sur des panneaux triangulaires, genre avec des vaches chez nous, mais là avec des hippopotames, et au-dessus la lune. Dans cette ville un peu proprette, un peu américaine palmiers jolis trottoirs, c’était assez original. En fait, quand nous sommes arrivés dans le camping municipal (pour tous ceux qui iraient, on vous le conseille, il n’est pas cher et très agréable), on a compris que c’était la vie sauvage. Une vie sauvage, non parkée, mais plutôt tranquille. Ou du moins quand on…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Spa au Swaziland

spa au swaziland - tour du monde - jaiuneouverture
  • 3
  •  
  •  
    3
    Shares

3  3SharesUn spa au Swaziland ! Oui !   Une vraie frontière physique Après le Kruger, nous prenons la route du Swaziland. Petit pays rond sans aucun accès à la mer, et pris entre le Mozambique et l’Afrique du Sud. La frontière est physique. Nous devons passer une chaîne de montagnes, le brouillard est pais, la pente abrupte, la forêt vert anglais et la route en terre. Complètement différent de la savane du Kruger. Dans une humide fraîcheur, on installe notre campement. Au milieu des Swazilandais Le lendemain, après une nuit sous tente et sous la pluie, et un bon petit-déjeuner à base d’œufs et de bacon (aujourd’hui j’en suis au stade de l’overdose), on part au spa. De drôles de…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

On a vraiment eu peur II – Afrique du Sud

  •  
  •  
  •  

   Faire un safari c’est quelque chose de vraiment émouvant mais… Notre premier jour au Kruger a été sous le signe des éléphants. Immenses, placides, beaux, un peu bourrins quand il s’agit de manger, nombreux. Nous avons eu la chance de les voir de très près. Des animaux solitaires, des familles et même de plus grands groupes. Durant tout l’après midi nous les avons vu proches de nous et toujours calmes, habitués au ballet des voitures. Ce n’est que le soir, à la tombée de la nuit que la nature a repris ses droits. Nous étions allés voir le coucher de soleil sur un point d’eau pas trop loin de notre campement. La luminosité allait décroissante. Nous rebroussions chemin vers notre…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Le parc Kruger en famille

le parc Kruger - Afrique du Sud - Tour du Monde - jaiuneouverture
  • 4
  •  
  •  
    4
    Shares

4  4SharesLe parc Kruger, c’est une incroyable expérience au milieu des animaux Le contexte On avait la Toyota Corolla,  la berline familiale, couleur Gold, pour mieux se camoufler dans la savane. On avait le beau gosse, le beau-frère, fraîchement bachelier, le mec fun, trendy, bientôt en STAPS à Toulouse. On avait le beau-père, sportif et penseur parisien, qui n’avait pas oublié d’apporter le truc qu’il faut en Afrique du Sud : une sciatique. On avait de la bière, du charbon, des olives et le parc Kruger devant nous. On était prêts à se faire le parc Kruger en famille. Et on l’a fait. 3 jours non-stop de bagnole, à travers les pistes. 3 jours émouvants 3 jours à regarder dans le vide…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire