Cape Town, ville préférée des Sud Africains

  •  
  •  
  •  
  •  

En fait, nous ne devions pas aller à Cape Town en Afrique du Sud.

Nous avions décidé d’être raisonnables, de ne pas faire trop de route, de prendre le temps.

Bon, on changé d’avis.

En fait, tous les sud africains rencontrés avaient l’air de vraiment aimer cette ville, de la trouver différente du reste etc. Une dame nous a dit que pour nous, européens, ce ne serait peut être pas aussi marqué mais que pour eux il y avait une vraie identité à cette ville.

Une ville qui n’a rien à voir avec les autres villes d’Afrique du Sud

On a pas mal marché, on a dîné dans un super restau éthiopien où il fallait manger avec les doigts :). On a vu plein de chouettes boutiques branchées, déjeuné dans la cantine de Michelle Obama, oui oui, discuté avec un congolais, videur de bar et qui a vécu la guerre dans son pays. Il nous a expliqué un petit bout de sa vie, a regretté que nous ne soyons pas là le weekend car c’est là qu’on peut assister à des rixes de rue!

Cape Town est en fait très vivante, très grande, assez bruyante mais tout de même agréable à vivre. On a aimé se balader dans ces rues, se sentir protégés par la Table Mountain et déambuler dans les jardins du « Gardens« , un quartier au milieu duquel il y a un très beau parc. On a d’ailleurs pensé au Jardin des Plantes de Paris, mais il y avait beaucoup trop d’oiseaux de paradis pour que ce soit dans notre capitale française.

Quelques amplettes

On a quand même fait quelques amplettes. C’est important de temps en temps dans ce voyage de se sentir un peu bien dans ses fringues. 🙂 Résultat des courses : on a chacun un jean qu’on ne quitte plus et puis must du must, on est allé chez le coiffeur ! Anecdote amusante : on a dû se retrouver chez THE coiffeur branché de Cape Town. Vous imaginez Monsieur s’occupant de Matthieu et Madame s’occupant de moi. Tous deux aux petits soins, très sucrés, très pressés. J’avais un peu honte car elle a mis au moins 10 minutes à réussir à me démêler les cheveux. Et à la question « Comment traduit on le nom de votre métier en anglais ? ». Le coiffeur a répondu : « Hair Artist ». 🙂 Ah d’accord, ça justifie la note.

Mais on s’en fout, ça fait du bien !

Et puis on est reparti vers la Namibie en passant par une sorte de Suisse sud africaine, puis le paradis des fleurs puis le désert du Namib

Eve

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

3 commentaires

  1. Votre aventure a passé un cap mouahaha 😀 Pourquoi des rixes de rues? Vous avez dit précédemment que c’était une des villes sûres et moins racistes que le reste.

  2. Ping :Moby Dick - Les baleines d'Hermanus - Afrique du Sud

  3. Vous avez bien fait de passer par le Cap ! Il y a tellement de belles choses à découvrir 🙂

Laisser votre commentaire ici