Au milieu des volcans du Nicaragua

  • 20
  •  
  •  
    20
    Shares

20  20SharesAprès un passage de frontière comme souvent épique, on découvre avec envie un nouveau pays. Notre première étape se trouve aux pieds des deux volcans du Nicaragua les plus célèbres. Après avoir fait à peine 200 mètres dans le pays, on sent l’ambiance changer. On voit plus de couleurs sur le bord des routes, plus de spontanéité dans les échanges, plus de saletés aussi. Tout de suite le Nicaragua nous plait. On a discuté avec plusieurs voyageurs et on s’est rendu compte qu’il y a deux catégories d’avis sur ce pays. Il y a ceux qui n’ont fait que Costa Rica, Panama et Nicaragua et ceux qui sont aussi allés à El Salvador et au Guatemala. Les premiers trouvent le…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Et si on se pointait au siège de Canon Mexique ?

  • 34
  •  
  •  
    34
    Shares

34  34SharesComme je l’expliquais dans le précédent article, suite au vol de notre matériel, nous avons enchaîné les galères. Nous avons voulu racheter un appareil photo. Qui manque de bol ne marchait pas. Alors on s’est dit : « Et si on se pointait au siège de Canon ? ». Contents…deux minutes Tous contents de notre indemnisation par l’assurance, suite à notre vol, on a donc eu la joie d’un retrait annulé mais débité quand même… et d’un achat d’appareil photo qui ne fonctionnait pas. Oh rien de bien original, des galères banales, mais quand on le vit à l’autre bout du monde, ça donne ça… Pour la banque, Eve s’est chargée d’aller parlementer avec la Santander. Mais horrible, elle ne peut rien faire, c’est…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

De retour…

  • 120
  •  
  •  
    120
    Shares

120  120SharesIl y a deux mois, nous nous faisions voler la majorité de notre matériel au Guatemala. Un peu sonnés, sans appareil photo notamment, on avait mis le blog entre parenthèses. On les referme, ça y est, on est de retour… ! Allongez vous monsieur sur le divan, et expliquez moi D’accord. Alors, en fait, le 8 avril, nous revenions à San Juan au Guatemala. Un petit village posé à côté du Lac Attitlan, auquel on accède par bateau, et où nous avions rencontré des personnes adorables. Nous revenions en fait une seconde fois pour passer plus de temps avec eux, et les aider à la création d’un site internet pour Juan, un peintre. Nous étions accompagnés d’un ami, Bruce. On reprend…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

On s’est tout fait voler…

  • 56
  •  
  •  
    56
    Shares

56  56Shares Il y a quelques jours, nous nous sommes fait voler quasiment tout notre matériel : appareil photo, tablette, disque dur, etc… C’est un coup dur au moral car c’est dans un village tranquille au Guatemala, où nous revenions avec grand plaisir. C’est aussi un gros coup dur au porte monnaie. On aurait voulu vous partager les 3 belles semaines dans une famille du Nicaragua, du Salvador qui est un pays attachant, du bout du monde, et du Guatemala où malgré cet événement nous rencontrons des personnes accueillantes et chaleureuses. Mais sans matériel, nous sommes aujourd’hui obligés de mettre le site entre parenthèses. On vous embrasse, Eve & Matthieu        

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie ? Luis, Ometepe, Nicaragua

  • 5
  •  
  •  
    5
    Shares

5  5SharesAu coeur d’une île posée sur le lac du Nicaragua, à côté du volcan Concepcion, nous avons rencontré Luis. Il parle anglais, allemand, français. Il est étudiant, il est ambitieux, et il aime son pays. Portrait d’un Nicaraguayen. Votre prénom ? Luis Romero. Votre âge ? 22 ans. Où vivez-vous ? J’habite à Ometepe. Et je suis né ici. Mais mon université est à Managua, à la capitale. Donc j’y vais, puis je reviens. A peu près toutes les semaines. Mais pour ma thèse, je pourrais rester plus de temps ici. Car je n’ai pas cours. A partir de quelle distance quelque chose est loin ? Ce qui est loin, c’est ce qui est difficile. Pour moi, c’est quelque chose…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie ? Brayner – Portrait d’un costaricain

  • 4
  •  
  •  
    4
    Shares

4  4SharesNous avons rencontré Breynar à l’hôtel à Monteverde. Quand on lui a proposé de lui poser les fameuses 23 questions, il est parti chercher une bière et nous a dit : « c’est mon carburant pour vous répondre! » Il s’est prêté au jeu avec gentillesse et ses réponses sont au delà des apparences. Portrait d’un Costaricain séducteur et généreux. Votre prénom ? Breynar. Votre âge ? 15 ans… Non, 34. Où vivez-vous ? Actuellement à Monteverde mais avant je vivais à Cartago. Je suis né à San Jose. A partir de quelle distance quelque chose est loin ? Etre loin, cela signifie être à une grande distance de quelque chose. C’est la distance entre ma maison et un autre lieu. En…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Costa Rica, la déception

  • 80
  •  
  •  
    80
    Shares

80  80SharesLe Costa Rica, la déception d’un pays trop touristique Que ce soit Panamá ou Costa Rica, la vie y est très chère et clairement ça peut gâcher le voyage. La moindre activité, visite, sortie est à 20$ du coup quand on voyage avec un petit budget ça laisse pas le droit à l’erreur. Écotourisme pipeau Le Costa Rica est « le pays » cité en exemple pour l’éco-tourisme mais c’est une façade. Certes, il ya a beaucoup de fincas écologiques, plein d’ecolodges etc. mais ce sont des initiatives individuelles qui justifient un prix élevé et surtout qui en fait, ne sont pas une tendance globale dans le pays. Monteverde par exemple. C’est vendu comme le super endroit reculé dans la montagne où…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie ? Bernard, Irlande.

  • 14
  •  
  •  
    14
    Shares

14  14SharesBernard est un compagnon de route. Nous l’avons rencontré au Panama. Il vit en Corée, y est enseignant. Il voyage, il est sur Internet, les technologies. Ce gars n’est pas commun. Il a bien voulu répondre à nos questions « Comment tu vois la vie ? ». Rencontre avec un Irlandais. Votre prénom ? Bernard. Mais Bernie, j’aime bien aussi. On m’appelle comme ça depuis quelque temps. Votre âge ? 29. Où vivez-vous ? Maintenant ? A Santa Teresa, au Costa Rica. Mais je suis d’Irlande, je suis né à Longford. Je vis normalement en Corée du Sud. Mais bientôt, dans un an, je partirai pour un autre endroit. Je suis un nomade. A partir de quelle distance quelque chose est loin ?…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Surfeur mes fesses ! Santa Teresa au Costa Rica

  • 64
  •  
  •  
    64
    Shares

64  64SharesDepuis notre arrivée au Panama, nous n’avons plus de guide. On se laisse porter par les opportunités. Bernie, un Irlandais rencontré au Panama, remontait lui aussi vers le Nord, et plus précisément Santa Teresa au Costa Rica. On l’a suivi. On n’a pas été décu… Partis pour des contrées sauvages et reculées Départ à 5 heures du matin de San José, la capitale du Costa Rica. Une ville à moitié dans ses douillettes origines, à moitié frétillante dans ses périphériques, ses buildings et ses fast foods sales. Nous prenons le bus, et il sent déjà la poussière et la chaleur. Des fenêtres verrouillées de fatigue, des revêtements en sky turquoise, des rideaux élimés. Les cuisses vont coller sur les canapés…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie ? Tim & Lindy, Nouvelle-Zélande

  • 8
  •  
  •  
    8
    Shares

8  8SharesNous étions au camping, au bord de la mer de Tasmanie, dans le village isolé de Tinopai en Nouvelle Zélande. En train de fêter Noël en avance avec ses amis, et après quelques échanges, une dame nous propose de venir passer quelques jours chez elle et son mari. Les quatre jours chez Tim et Lindy ont été d’une rare douceur. Nous avons discuté, beaucoup. Ils ont accepté de répondre aux questions de « Comment tu vois la vie » ?  Portraits de Néo-Zélandais. Votre prénom ? Tim : Tim. Lindy : Lindy. Votre âge ?  Lindy : 68. Tim : 65. Où vivez-vous ? Tim : A Tinopai, en Nouvelle-Zélande. Lindy : On vit ici. (Elle rit). Que considérez-vous comme étant loin ? Lindy : Quelque chose qui ne m’est pas…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie ? Corné, Pretoria, Afrique du Sud

  • 8
  •  
  •  
    8
    Shares

8  8SharesNous avons rencontré Corné dans un hôtel pour routards, le Pumbas Backpackers à Pretoria en Afrique du Sud. Il en est le gérant. Corné a une voix douce, le sourire, et sur son bras, il a un tatouage, une phrase du groupe de rock Pearl Jam : « Je sais que je suis né, je sais que je vais mourir. Entre, ça m’appartient ». Ila  répondu à nos questions. Discussion avec un gars positif et gentil. Votre prénom ? Corné. Mon père s’appelait Cornelius, et trouvait que c’était trop long. Je m’appelle donc Corné. Il y a un accent oui, sur le « e ». En fait, c’est un prénom afrikaans. Votre âge ? J’ai 33 ans. Où vivez-vous ? Je vis à Pretoria, et je…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

De Panama City au surf à Playa Venao. On souffle!

  • 29
  •  
  •  
    29
    Shares

29  29SharesNotre arrivée au Panama ! La capitale, le fameux canal…et maintenant, plage et surf à Playa Venao ! Notre arrivée au Panama s’est faite en pleine nuit et nous avons été impressionnés par les nombreuses et surtout très hautes silhouettes des buildings du centre ville. Alors que nous venons de quitter les Etats Unis via Miami, nous nous retrouvons dans une ville qui semble afficher le même développement!   Pourtant, nous savons que nous avons changé de monde. Comme le dit une affichette dans notre guesthouse, « Panama is third world » et oui, nous revoilà dans ce qu’on appelle le Tiers Monde. Retour à plus de spontanéité Dès le lendemain et notre première balade dans la ville, on s’aperçoit que notre première impression d’hier…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire