Comment tu vois la vie ? Corné, Pretoria, Afrique du Sud

  •  
  •  
  •  
  •  

Nous avons rencontré Corné dans un hôtel pour routards, le Pumbas Backpackers à Pretoria en Afrique du Sud. Il en est le gérant. Corné a une voix douce, le sourire, et sur son bras, il a un tatouage, une phrase du groupe de rock Pearl Jam : « Je sais que je suis né, je sais que je vais mourir. Entre, ça m’appartient ». Ila  répondu à nos questions. Discussion avec un gars positif et gentil.

Comment tu vois la vie - Corné, Pretoria, Afrique du Sud - 1150

Votre prénom ?

Corné. Mon père s’appelait Cornelius, et trouvait que c’était trop long. Je m’appelle donc Corné. Il y a un accent oui, sur le « e ». En fait, c’est un prénom afrikaans.

Votre âge ?

J’ai 33 ans.

Où vivez-vous ?

Je vis à Pretoria, et je suis né ici.

A partir de quelle distance quelque chose est loin ?

Aujourd’hui, le monde est vraiment petit. Il est facile de voyager. Qu’est ce qui est loin ? Je dirais que les îles Fidji sont loin, car c’est un long voyage pour y aller. Aller sur des petites îles ou des endroits reculés, c’est toujours difficile. Pour aller en Thaïlande, tu prends un vol direct, c’est facile… ou Buenos Aires, ou Charles de Gaulle…

Oui, je dirais les Fidji ou l’Arctique. Parce que tu ne peux pas y aller en avion, tu dois prendre un vol pour l’Amérique du Sud, j’imagine et ensuite…

Un vol, c’est plusieurs heures, mais le train, le bateau, cela peut prendre des jours.

Avec qui vivez-vous ?

Avec ma petite amie.

Quel est votre métier ?

Je suis propriétaire d’un hôtel de backpackers, le Pumbas Backpackers. J’en suis le manager. Avant, je travaillais dans les assurances. J’ai rencontré Franck, mon associé, dans un restaurant pas loin de là où je suis né.

Combien d’heures travaillez-vous par jour ?

Cela dépend. Ma situation est un peu particulière. Je dois être ici tout le temps, à des moments différents. Parfois il y a du monde, parfois non. Et je vis sur mon lieu de travail, donc c’est différent.

Mais un nombre d’heures… Difficile à dire. Parfois je dois me lever à 5 heures, parfois 7 heures. Je dirais 8 heures par jour.

Que préférez-vous manger ?

En général, je dirais que je préfère la viande, mais ça n’est pas un plat. Peut-être les lasagnes. Mais un bon braii (barbecue sud-africain)…Il y a plein de viandes qu’on peut faire cuire au barbecue…

Combien de temps mettez-vous pour aller travailler ?

Je vis ici dans l’hôtel, donc 2 minutes ! C’est facile.

Que représente pour vous la mort ?

(Il hésite).

Je me concentre plus sur la vie. Je vais répondre certainement comme beaucoup de gens le font, mais je veux vivre pleinement ma vie, le plus longtemps possible, et faire plein de choses. Je pense que c’est pareil pour vous : explorer le monde, voir des choses, expérimenter le plus de choses possibles avant de mourir.

Je pense qu’on peut mourir heureux si on a fait les choses qu’on voulait, ou au moins essayé de les faire.

Mais sur la mort, je n’ai pas plus d’opinion.

Si je la crains ? Je ne préfère pas mourir, car j’ai beaucoup de choses à faire avant. Mais ça n’est pas une chose à laquelle je pense beaucoup pour être honnête. Je ne peux pas dire que je suis effrayé par la mort, mais peut-être le serais-je si j’y pensais plus.

Si tu fais attention à trop de petites choses tristes, tu vas être vraiment triste. Les petites choses sont importantes pour être heureux. Si tu te lèves d’un mauvais pied, si quelqu’un te sourit, ça rendra les choses un tout petit plus heureuses.

Qui est Dieu ?

C’est une question intéressante. Intéressante à poser à travers le monde. Je suis chrétien. Mais je ne vais pas à l’église. Je ne crois pas, je ne pratique pas de la même façon que mes parents qui vont eux à l’église. Je pense que Allah, Bouddha, c’est la même chose. Je pense qu’il y a une puissance au-dessus de nous.

Quelle est la personne qui vous inspire le plus ?

3 personnes en fait.

Le premier est Nelson Mandela. Vous connaissez l’histoire. Pour tout ce qu’il a cru…Et puis lorsqu’il est sorti de prison, il a voulu pardonner. J’admire vraiment ce qu’il a fait. Pour l’Afrique du Sud et pour le monde.

Les deux autres personnes, et peut-être devez-vous noter les noms car vous ne les connaissez pas. Vous pourrez regarder sur You Tube ce qu’ils ont fait.

Le premier est Riaan Manser et le deuxième Mike Horn. Les deux sont Sud-africains et sont explorateurs. Riaan Manser travaillait dans un bureau. Et puis un jour, il s’est dit : « Qu’est-ce que je fais de ma vie ? La vie doit être certainement plus que ça ». Il voulait faire quelque chose d’extraordinaire. Quelque chose que personne n’avait fait avant. Il a été le premier à faire le tour du continent africain en vélo. Il a démarré à Cape Town, est passé par la Namibie, puis a fait tout le tour. Ça lui a pris plus quasiment 3 ans. Mais il l’a fait. Son livre s’appelle : Le tour de l’Afrique avec mon vélo. Quand il a eu fini, il s’est dit qu’il n’avait pas fait totalement le continent africain. Il a pris un kayak, et il a fait le tour de Madagascar… C’était dangereux, oui, et d’autant plus à vélo. Il a eu beaucoup de menaces, un pistolet sur la tempe… En kayak, il devait éviter les courants, et faire des allers-retours vers la côte pour ne pas prendre les vagues. Il pêchait des poissons. Il a un problème avec une dent, a dû se l’arracher lui-même…

Il a fait la même chose avec un kayak autour de l’Islande. Et très récemment, il y a deux mois, lui et sa femme sont devenus les premiers, avec un petit bateau, à traverser l’Atlantique, de l’Afrique ou de l’Europe je ne sais plus, jusqu’aux Etats-Unis.

Il a  fait quelque chose d’extraordinaire, et a inspiré beaucoup de gens. Maintenant, il fait des conférences. Et il n’est plus dans un bureau.

Mike Horn, lui, est un peu plus vieux. Mais il est beaucoup plus connu. Il voulait aller aux Jeux Olympiques. Mais à cause de l’apartheid en Afrique du Sud, il lui était interdit d’y participer. Il a dû rentrer dans l’armée, et aller au front dans la guerre à la frontière entre l’Afrique du Sud (dans la région de l’actuelle Namibie) et l’Angola. Il y avait en effet une obligation de service militaire de deux ans en Afrique du Sud. Quand la guerre fut finie, il a sauté dans le premier avion qui acceptait les Sud-Africains (l’Afrique du Sud était alors sous embargo) : la Suisse. Il avait beaucoup d’expérience en kayak et les sports d’aventure. Mais il a trouvé à ce moment-là un job dans un hôtel, et il est devenu moniteur de ski. Et quand l’hiver fut terminé, il est devenu moniteur de kayak et de rafting. Il est le premier à s’être lancé dans un tour du monde seul par les 5 continents uniquement avec un voilier. Je ne me rappelle plus de quel pays en Afrique, mais il est allé jusqu’au Brésil, uniquement avec un voilier. Il a établi un record de vitesse dans cette traversée. Il est le premier également à avoir descendu l’Amazone en hydrospeed. 10 jours avant le départ, il s’est cassé le genou dans un accident de voiture. Mais il est quand même parti, et il est allé au bout.

Seulement quelques personnes sont capables de faire de telles choses.

Désolé, c’était une longue réponse, mais je voulais vous expliquer. (Il sourit)

Quelle est la chose la plus importante dans votre vie ?

D’être heureux. Définitivement.

Etre heureux… C’est différent pour chaque personne. Si gagner beaucoup d’argent te rend heureux, alors il faut faire tout pour atteindre ce but. Si c’est voyager, comme vous, qui peut vous rendre heureux, alors faites-le.

Trouver la chose qu’on aime faire…

Est-ce que je peux vous donner un exemple ? Un de mes meilleurs amis. Nous nous connaissons depuis que nous avons 6 ans. Je suis né le 5 avril, et lui le 13 avril de la même année. Juste 8 jours de différence. Nous avons grandi ensemble. Et aussi loin que je m’en rappelle, il disait toujours que lui dans la vie, ce qu’il voulait, c’était gagner de l’argent. Il est le plus riche de tous mes amis. Sur une chaîne de télé, il donne des conseils financiers aux gens. Tout l’argent que j’investis, je le lui confie. Je ne sais pas ce qu’il fait avec, mais je sais qu’il va faire plus d’argent.

Il a trouvé ce qu’il voulait faire pour être heureux.

C’est une réponse qui fait sens ?

A quel âge est-on vieux ?

Si on parle de chiffres, je dirais 75 ans. Mais tu es aussi vieux que ce que tu penses être vieux, si vous voyez ce que je veux dire.

Quel est votre meilleur souvenir en famille ?

Il hésite longuement.

C’est une grande question. Je dois y réfléchir.

Je me souviens juste un petit peu. J’avais deux ans. C’est lorsque j’ai vu l’océan pour la première fois. Je m’en rappelle un peu, et puis j’ai vu les photos. Oui, je m’en rappelle. Pour je ne sais quelle raison, j’avais peur du sable. Mes parents ont dû me mettre sur une serviette, et je ne voulais pas marcher sur le sable. Je m’en souviens, c’est étrange. (Il rit).

Comment avez-vous rencontré votre conjoint/conjointe ?

Elle est la sœur de Franck, mon associé.

Votre genre de musique préféré ?

Le rock. Définitivement. Pearl Jam, Foo Fighters, Skindred avec des chanteurs Noirs de Jamaïque. C’est un peu métal, et c’est rare que des Noirs fassent du métal, c’est très intéressant.

Croyez-vous en la politique ?

Je suis, notamment ce qui se passe actuellement en Angleterre et en Ecosse (il y avait lors le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse). Mais je ne crois pas en la politique. Il y a tellement d’endroits dans le monde où la politique est un non-sens. Je pense que beaucoup de politiciens ont un bon but, mais la majorité le fait pour s’enrichir, comme le président actuel sud-africain, Jacob Zuma.

Bon, peut être que si j’avais le pouvoir, je changerais…Mais si j’avais le pouvoir, j’essaierais d’améliorer la vie de tous. Mais peut-être que si j’étais puissant, je serais corrompu aussi… Peut-être quelque chose change quand on a l’argent et le pouvoir.

Comment vivez-vous l’immigration dans votre pays ?

Le monde doit être suffisamment ouvert pour que les gens aillent là où ils veulent. Je ne suis pas très inquiet par rapport à ça. Les gens vont là où ils y a des opportunités. Je sais que c’est un problème, évidemment…Beaucoup de personnes du Zimbabwe, du Mozambique viennent ici, prennent un boulot…Mais si une personne d’un autre pays prend un job que tu n’as pas pris, c’est peut-être que tu te mens à toi-même. Donc si quelqu’un d’autre prend un job que tu n’as pas pris, tu dois te demander pourquoi.

Quelle est la meilleure invention selon vous ?

Internet. C’est une réponse évidente. Ca rend la communication possible.

Sinon les avions. Cela permet d’explorer le monde et de se déplacer plus vite.   

Qu’est-ce que l’amour ?

C’est aussi une question intéressante. (Il sourit). L’amour dans un sens romantique, ou l’amour envers des parents ?

Il y a plusieurs formes d’amour. (Il hésite longuement). Je ne sais pas, c’est une bonne question.

L’amour. (Il est gêné). C’est vraiment difficile pour moi de répondre. L’amour c’est la capacité à prendre soin de quelqu’un d’autre. Je crois fermement en la capacité de rendre les autres heureux. Et ça me rend heureux de le faire.

J’essaie d’aimer tout le monde. C’est difficile de faire ça, on ne peut pas tout le temps le faire mais… Oui, je pense que c’est la meilleure réponse que je peux donner.

Quel est votre plus grand rêve ?

Etre heureux. C’est tout. 

Si vous aviez un principe de vie ?

Faire le bien pour les autres. Je crois au Karma. Pas exactement, mais dans cet esprit. Si je fais quelque chose de bien, quelque chose de bien m’arrivera. Comme j’ai déjà dit, je crois au bonheur. Et ça me rend heureux. Je n’aime pas voir les gens tristes. Donc si tu peux sourire à quelqu’un dans la rue, et que cette personne te sourit, elle sera un tout petit peu plus heureuse.

Faire du bien aux autres…

 Entretien le 17 août 2014 dans le jardin de la guesthouse Pumbas Backpackers à Pretoria

 

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

Un commentaire

  1. J’aime beaucoup ce que dit Corné

Laisser votre commentaire ici