Super dîner à Hobart : oui, les australiens sont gentils !

Australie
  •  
  •  
  •  
  •  

    Les australiens sont gentils. On vous l’a déjà dit mais on l’a expérimenté une nouvelle fois ce qui nous force à le redire! Une rencontre fortuite A notre arrivée à Hobart, on file à l’office du tourisme. Un bonheur les offices du tourisme australiens, surtout sur la Great Ocean Road. On prend deux, trois renseignements et on pose la question cruciale : y  at-il des parkings gratuits ou au moins pas chers à Hobart? Aïe, mauvaise question! Non il n’y en a pas et se garer dans la rue  ça vous coûte un bras et deux jambes… On part cependant essayer de garer la voiture dans une zone indiquée par l’employé de l’office comme étant peut être  gratuite. On se …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

La Bay of Fires en Tasmanie – A vélo !

Australie
  •  
  •  
  •  
  •  

    La Bay of Fires en Tasmanie, nous l’avons faite à vélo, et c’est un joli périple. En tout cas, c’est présenté comme une étape incontournable de tout itinéraire sur l’île du diable. Voilà comment elle est présentée aux touristes. Chat échaudé craint l’eau froide et après avoir remarqué que les australiens, de nature très enthousiaste on tendance à utiliser des superlatifs tout le temps ainsi que des qualificatifs surestimés pour décrire leur pays, on était un peu mefiant. Mal nous en a pris! La Bay of Fires mais à vélo Nous partons tous les trois en direction de la Bay of Fires à vélo. Mal nous en a pris! Non, j’exagère, c’est juste que si vous nous demandez de marcher …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Une randonnée au Freycinet National Park – Tasmanie

  •  
  •  
  •  
  •  

    En Tasmanie nous avons bien sûr fait une randonnée au Freycinet National Park. On a fait la longue rando, celle de la Wineglass Bay. Un joli périple entre eucalyptus, sable blanc, rochers rouges  (mais moins beaux que ceux de la Bay of Fires), perroquets multicolores et grimpette. Une belle soirée au camping La veille au soir, nous nous étions installés dans le camping du parc, emplacement avec vue sur la mer et silence. Un barbecue plus tard, un opossum est venu nous tenir compagnie nous faisant la démonstration de ses talents de grimpeur. Vous le savez, nous quand on voit des petites bêtes on est tout ému! Une bonne soirée donc puisqu’il y a eu, une belle vue, un barbecue, …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Melbourne n’est pas une ville proprette et fade

  •  
  •  
  •  
  •  

    On aurait pu penser que Melbourne, la deuxième plus grande ville australienne après Sydney, serait une ville neuve, moderne et sans aspérité. Pas du tout. En Afrique du Sud et en Namibie, on a souffert de ces villes et des villages sur lesquels ont été apposés les schémas urbains occidentaux. Ce calque de ville sur des cultures africaines, ca a donné des villes, franchement un peu voire très moches. Je me rappelle de Betanien en Namibie, du Port Saint Johns en Afrique du Sud, du centre de Pretoria. Si les paysages, la nature sont belles, les villes n’ont pas souvent de charme ou de réelle identité. Une ville confortable Quand nous sommes arrivés à Adélaide et donc ici à Melbourne, …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

La Great Ocean Road en Australie, une des plus belles routes côtières au monde

  •  
  •  
  •  
  •  

    La Great Ocean Road, c’est une des plus belles routes côtières au monde d’après tous les avis. Et c’est vrai que c’est très beau. Déjà l’eau. Elle est bleue turquoise. Une couleur en France qu’on a à Etretat ou en Corse. Et les plages sont longues. De sable gris, ou orange. D’Adelaide à Portland, on n’est pas vraiment sur la Great Ocean Road, et pourtant nous avons trouvé que c’était peut-être la plus belle partie. On est arrivé à Victor Harbor. Il faisait chaud mais bon. Face à nous, on avait une petite île, et deux petits voiliers qui voguaient tranquille. Déjà, là, j’avais l’impression de retrouver l’Australie que j’avais connue il y a 8 ans. Un pays paisible, beau …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Conseils et bons plans pour un voyage en Namibie

désert du Namib - Sesriem - Sossuvlei - Namibie - Jaiuneouverture - Tour du Monde
  •  
  •  
  •  
  •  

    Tous nos bons plans en Namibie. Après avoir passé trois semaines en Namibie,  en arrivant d’Afrique du Sud, par le Fish River Canyon, puis Sesriem, Sossuvlei, Swapkopmund, Spitzkoppe et Windhoek, on vous donne tous nos tuyaux et bons plans en Namibie ! Général La Namibie est un pays très peu peuplé et désertique. Si vous aimez la ville ou le monde, alors vaut mieux éviter ! J La Namibie possède de magnifiques spots tous très distants ou relativement difficiles à accéder. Un tour organisé peut donc être une bonne solution pour ceux qui ne sont pas dans un trip 4×4. Cela permet de ne pas à avoir conduire sur de longues distances et de voir tous les beaux spots. Pour ceux qui veulent de …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Une double page sur nous dans la presse malgache !

presse malgache - magazine essentielle - madagascar - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Oui, on a une double page sur notre projet dans la presse Malgache !!! Ou plutôt dans LE magazine malgache. En fait, un journaliste nous a contactés, puis rendez-vous, photo en plein milieu d’un resto…Il y avait pas mal de touristes qui nous regardaient entourés par le journaliste, le dictaphone, le photographe. Ils devaient se demander qui on était. Parfois il y avait même du silence. Les gens nous observaient, tentaient d’écouter ce qu’on disait. … Ca faisait vraiment bizarre. La séance photo Et alors, quand ils nous ont demandés de se lever, de prendre la pose au milieu de tous ces gens. Je ne savais plus où me mettre. J’aurais préféré encore qu’un paparazzi me prenne en photo avec …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Un week end chez Keith et Dee – Vaalpark – Afrique du Sud

Rencontre en Afrique du Sud - Jaiuneouverture - Tour du Monde
  •  
  •  
  •  
  •  

     Une belle rencontre en Afrique du Sud… On a rencontré Keith & Dee au parc Umfolozi en Afrique du Sud. Keith était venu nous dire qu’il y avait une sorte de singe dans les arbres à l’entrée du camping. Sympa. Finalement, cela avait terminé en soirée, devant leur caravane, à boire des coups et parler de l’Afrique du Sud, de la vie, des autres. Une super soirée. Ils nous ont invité. Alors, on y est allé à notre retour de Namibie. Et on a passé un super week end. Vraiment. Des gens gentils. Voilà. On a passé trois jours chez eux, avec leur fils et sa femme, et leurs petits-enfants.  Un week end en kayak et au milieu des …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Les peintures de Spitzkoppe en Namibie – Aux origines du monde

spitzkoppe en namibie - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    On ne vous parlera pas trop de Swakopmund mais plutôt des peintures de Spitzkoppe en Namibie, et de ses magnifiques montagnes. Swapkopmund en mode fermé Car à Swapkomund, ben disons qu’on s’ y est reposé,  qu’on a été énervé qu’on nous parle en allemand puis qu’on se détourne lorsque nous répondions en anglais, qu’on a bien aimé l’architecture. 🙂 Enfin, on en a profité encore pour une vidéo un peu délire, un peu fun. Une magnifique montagne de pierres En revanche, on a vraiment passé un bon moment dans l’ »amoncellement rocheux de pics granitiques » de Spitzkoppe (merci Wikipedia). En fait, c’était écrit en gros sur le frigo de notre guesthouse : Go to Spitzkoppe. Y avait aussi écrit « Elvis is not …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Walvis Bay et les flamands roses – Namibie

Walvis bay et les flamands roses - Namibie - Tour du Monde - Jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Walvis Bay et les flamands roses, ça n’est pas l’un sans l’autre. En fait, on peut dire que Walvis Bay est aux flamands roses ce qu’Hermanus est aux baleines, ou encore ce qu’est le Tarn et Garonne aux Kiwis (oui, je suis Tarn et Garonnais et je peux vous dire que le kiwi chez nous c’est important). 🙂 C’est là qu’on s’arrête, le désert du Namib derrière, l’océan devant. Le confort après le désert Dans notre immense bungalow (plus grand que notre ex appartement parisien et même pas au 6ème étage), on se sent comme des princes et on fait un casse sur les légumes (bah oui, c’est surprenant de constater ce qui nous manque parfois). Un verre de vin, …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire