Les peintures de Spitzkoppe en Namibie – Aux origines du monde

  • 15
  •  
  •  
  •  
    15
    Shares

On ne vous parlera pas trop de Swakopmund mais plutôt des peintures de Spitzkoppe en Namibie, et de ses magnifiques montagnes.

Spitzkoppe, aux origines du monde - Namibie (14)

Swapkopmund en mode fermé

Car à Swapkomund, ben disons qu’on s’ y est reposé,  qu’on a été énervé qu’on nous parle en allemand puis qu’on se détourne lorsque nous répondions en anglais, qu’on a bien aimé l’architecture. 🙂 Enfin, on en a profité encore pour une vidéo un peu délire, un peu fun.

Une magnifique montagne de pierres

En revanche, on a vraiment passé un bon moment dans l' »amoncellement rocheux de pics granitiques » de Spitzkoppe (merci Wikipedia).

En fait, c’était écrit en gros sur le frigo de notre guesthouse : Go to Spitzkoppe. Y avait aussi écrit « Elvis is not dead », « I love Jesus », « Rock’n’Roll ». Bref, des conseils touristiques. 🙂 Et ça avait attiré notre attention.

En plus petit dessous, les auteurs de ce conseil avaient précisé leur origine grenobloise. Alors entre les quelques infos du guide et ce message de frigo, on s’est dit banco.

D’une Spitzkoppe c’est très beau et sauvage, de deux il y a des peintures vieilles, vieilles, vieilles qui sont le témoignage de la vie primitive, chose toujours très émouvante à voir.

Autruches, rhinocéros, éléphants, lions, hommes debout, hommes à quatre pattes sont représentés à l’aide de sang d’autruche. La preuve de l’existence des nomades, les traces de leur communication et la représentation de leur vie, tout cela est peint sur des rochers.

L’érosion a sculpté les rochers de façon assez spectaculaire et on a vue de près un très gros lézard.

Une nouvelle nuit en pleine nature avant de prendre la route pour la capitale, Windhoek.

Eve

Le 9 septembre 2014

  • 15
    Shares

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

3 commentaires

  1. Quel site magnifique … Quel délicieux souvenir ! Un jour, c’ est sûr, nous y retournerons, car nous n’ avons pas pris le temps d’ aller y observer ces « vieilles peintures » !

  2. Cela ressemble au « premier matin du monde »… Magique

Laisser votre commentaire ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.