Un site pour Olivier – Madagascar

  •  
  •  
  •  
  •  

On était à Ambositra ces derniers jours et on a donné un coup de main à un Malgache, Olivier. On a fait un site web pour l’aider.
Un site pour Olivier - Madagascar - Jaiuneouverture

Une rando avec Olivier

On l’a rencontré dans le premier village malgache que nous avons visité.  Un village aux allures de western avec ses maisons en brique et en bois sur des chemins de terre, au milieu de collines ocres et de rizières vertes.

On a suivi le conseil de Dominique – un personnage – que nous avons rencontré dans le taxi-brousse. Nous sommes donc partis pour une balade dans les environs, avec un guide : Olivier.

Olivier est malgache. Il a 26 ans. Dominique le connaît bien, car il l’a pris un peu sous son aile. Olivier travaille depuis qu’il a 10 ans. Au début serveur dans des restos, il est devenu guide. Aujourd’hui il est papa d’un petit de 3 ans et demi.

Olivier connaît bien son pays, sait pas mal de choses, et ca a donc été très agréable de faire cette rando avec lui. Dans nos discussions, Olivier nous a rapidement dit qu’il cherchait à faire un site internet pour pouvoir avoir plus de clients, et mieux passer l’hiver…

Avec Eve, on s’est regardé en souriant.

On essaie d’aider là où on est  !

Car dans notre projet de tour du monde, nous avons depuis le début mis une idée au centre : aider.  Ne pas être simplement touriste et en profiter que pour sa pomme. Mais aider, s’entraider, entre habitants d’un même monde !

On a souri avec Eve parce que c’était une nouvelle opportunité d’aider… et parce que ca y est, après l’Asie, on commençait en Afrique… 🙂

Ce qui est marrant, c’est qu’on s’attendait à donner des coups de main dans les champs, à construire des maisons. En fait, on construit des sites web… Et ca n’est pas illogique…

Que ce soit pour le site qu’on a créé pour la guesthouse de Hoa au Vietnam ou celui pour la vente de coquillages pour Jacky aux Philippines, l’intérêt est le même. Internet fait le lien entre eux et leur clientèle occidentale.

Dans nos habitudes de touristes ou d’achat, Internet est devenu si important qu’ici ou ailleurs, chacun veut désormais créer un site pour se faire connaître des clients.

Or aux Philippines,  au Vietnam, à Madagascar, … l’empreinte d’Internet n’est pas aussi grande. Les connexions sont laborieuses,  la connaissance informatique n’est pas aussi grande.

On aide donc à construire des ponts numériques !

Une soirée site web au resto à Mada

Imaginez la situation : on était dans un resto avec Eve en train de créer le site. On y a passé l’aprem. Puis, Olivier, Fal une amie à lui, nous ont rejoints en début de soirée. Eve était en train de prendre des photos numériques des photos imprimées d’Olivier. Moi derrière l’ordi en train de montrer à Fal comment se connecter au site, le maintenir.

Bref, je vous assure,  ça fait vraiment plaisir. Je suis là en Afrique, avant j’étais en Asie… et on est en train de donner un coup de main sur un truc qu’on connaît un peu. Ca fait des moments différents. Et évidemment un partage différent.  Non, sincèrement,  cette sensation de créer quelques trucs sympas, d’entraide, avec des gens un peu partout dans le monde, ça remplit. C’est le genre de choses que j’aime, et qui resteront marquantes, pour moi, dans ma vie.

Voilà donc le site que nous avons créé pour Olivier. 

Site Olivier - Ambositra

Matt

 

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

Un commentaire

  1. Ping :Un coup de main à Harlin, guide à Ambalavao

Laisser votre commentaire ici