Aider mais comment? Créer un site Prestashop aux Philippines!

  •  
  •  
  •  
  •  

    Créer un site  web Prestashop pour la vente de coquillages de collection tel était le défi ! Vous le savez, nous avons passé un mois et demi aux Philippines dans notre famille. Mon grand-père a vécu là bas des années où il était conchyliologue (collectionneur de coquillages quoi!). Aujourd’hui mon grand-père n’est plus là mais Jacky et Evelyn, sa fille et sa femme ont repris le business. Eurasiashells c’est quoi? Eh bien, c’est le nom de l’entreprise familiale. Jacky et Evelyn achètent des coquillages à des pêcheurs locaux (Matthieu est même allé en mer avec l’un d’eux) qui passent quasiment tous les matins présenter leurs trouvailles. Elles sélectionnent les pièces puis Benito les nettoie, les bichonne pour les prendre en photo …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Ma semaine à Graines de Bitume – Eve

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Madagascar est pour l’instant le pays que j’ai préféré depuis le début du voyage et Graines de Bitume y joue un grand rôle. Oui, mon pays préféré, certes talonné par le Vietnam, mais tout de même mon chouchou. Une super expérience Mon expérience à Graines de Bitume participe à cette place au sommet du podium. Une semaine d’échanges avec enfants et animateurs, d’exercices de théâtre, d’apprentissage de la patience, de la pédagogie, et une semaine pour voir que les changements vont vite ! J’animais l’atelier théâtre avec Jeannot. La matinée les petits, l’après-midi les grands. C’était super. Bien sûr,  j’étais sous pression, mais les enfants sont tellement bien éduqués. Oui, oui, je parle bien de ces enfants qui normalement font la …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Les enfants de Graines de Bitume – Matthieu

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Les enfants de Graines de Bitume, une belle rencontre ! Des questions Même si je me pose des questions parfois sur le sens de notre bénévolat,  à nouveau, j’ai beaucoup aimé la relation qu’on a eu avec les enfants. de Graines de Bitume. C’était différent de notre expérience au Vietnam où les enfants avaient besoin d’une affection débordante et où peu d’activités étaient organisées. Ici, les enfants sont cadrés, ont des activités. Forcément, ca crée une autre relation, puisque j’animais l’atelier de musique. Un peu de distance au départ Les deux premiers jours, les plus grands, les 12-16 ans, m’ont regardé avec sourire, mais du coin de l’oeil. Les plus petits, dont Kevin, Tafit, Paul-Eric m’ont eux vite réclamé de l’attention et …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Je suis bénévole, mais est-ce que j’aide vraiment ? Ma semaine chez Graines de Bitume – Matthieu

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Je suis bénévole, mais est-ce bien utile ? Est ce qu’aider une semaine ou deux apporte vraiment quelque chose de positif aux enfants et à l’association ? S’occuper d’un bénévole prend du temps A Tana, nous sommes tombés sur une magnifique association : Graines de Bitume. J’ai commencé à me poser cette question à notre arrivée. Marie-Cecile, la coordinatrice de Graines de Bitume, qui ne gère pas moins de 27 employés,  nous avait en effet déjà consacré une matinée pour tout nous expliquer et nous montrer. Une demi journée déjà où quelqu’un prend de son temps pour vous. J’étais un peu gêné. Puis la première après midi, je l’ai passée pour observer comment Fetra, l’éducateur animait son atelier. Je n’allais …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Ma semaine chez Graines de Bitume – Matthieu

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Ma semaine dans l’association Graines de Bitume… Une expérience émouvante et intéressante Nous sommes à l’aéroport d’Antananarivo en train d’attendre notre vol pour Johannesburg.  Et je repense à ma semaine chez Graines de Bitume, cette association dont on a parlé récemment ici. Une association réfléchie et organisée Quelle différence dans l’accueil entre ici et l’orphelinat au Vietnam ! Au Que Huong Charity Center, nous rentrions comme dans un moulin. Et le jour où nous sommes arrivés,  rien de particulier n’était prévu puisque de toute façon,  aucune tâche ne nous était donnée. Ca n’empêche pas de vivre une très belle expérience, bien au contraire. Mais ici, c’est différent.  Nous sommes les premiers blancs depuis longtemps. Parce que comme nous l’a expliqué …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Graines de Bitume, une magnifique association

  •  
  •  
  •  
  •  

    Graines de Bitume, c’est une association franco-malgache basée à Antananarivo à Madagascar et nous venons d’y passer une semaine. Et nous avons été épatés. Nous avons été épatés, contents de voir cette si belle assos. Des enfants en situation de rue Graines de Bitume s’occupe des enfants en « situation de rue ». Par situation de rue, l’assos entend plusieurs choses. L’enfant est déscolarisé ou en risque de descolarisation. Sa famille n’a pas d’habitat fixe ou vit dans un habitat précaire. Enfin, la famille est mono-parentale, ou les parents sont alcooliques, violents. « Graines », le diminutif utilisé par tous les gens de l’association, intervient alors sur plusieurs domaines : l’éducation, le périscolaire, la santé/hygiène et la formation professionnelle. La précision de ces critères …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Un coup de main à Harlin, guide à Ambalavao

Massif de l'Andringitra - Madagascar - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Nous avons rencontré Harlin guide à Ambalavao à Madagascar. Il a 24 ans. Les 4 jours de trek que nous avons passés dans le massif de l’Andringrita ont été supers, et en partie grâce à lui. Un gars bien Il est attentionné, gentil et professionnel. Bref, un bon gars et un bon guide. Il a d’ailleurs répondu à notre questionnaire et ses réponses sont très intéressantes… Il cherchait lui aussi, comme Olivier à se faire connaître et souhaitait un site web. Nous avons donc accepté avec plaisir de le lui faire. Harlin prend des initiatives, et très peu de temps après l’avoir quitté, il nous a envoyé des photos et une description des tours qu’il proposait. Ca faisait plaisir. C’est drôle …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Un site pour Olivier – Madagascar

  •  
  •  
  •  
  •  

    On était à Ambositra ces derniers jours et on a donné un coup de main à un Malgache, Olivier. On a fait un site web pour l’aider. Une rando avec Olivier On l’a rencontré dans le premier village malgache que nous avons visité.  Un village aux allures de western avec ses maisons en brique et en bois sur des chemins de terre, au milieu de collines ocres et de rizières vertes. On a suivi le conseil de Dominique – un personnage – que nous avons rencontré dans le taxi-brousse. Nous sommes donc partis pour une balade dans les environs, avec un guide : Olivier. Olivier est malgache. Il a 26 ans. Dominique le connaît bien, car il l’a pris un peu …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment trouver une mission humanitaire à l’étranger ?

Que Huong Charity Center - orphelinat au Vietnam - Tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Comment trouver une mission humanitaire à l’étranger ? On croit ça facile mais nous avons galéré pas mal. Ce qui a priori semble être incroyable… On vous donne nos conseils. Mais oui, on se perd, et on s’étonne dans ce qui est proposé sur Internet. Des entreprises qui vous font payer les missions humanitaires ! On est même choqué. Car fleurissent les entreprises qui vous proposent des séjours humanitaires. Qui vous proposent…. Qui vous font payer ! 2040 Euros pour 15 jours en Afrique du Sud sur un chantier de construction par exemple… Qu’inclut ce prix ? « « L’organisation individualisée de votre mission, Hebergement et nourriture, Assurance médicalisée de votre voyage, Support 24h/24h, 7j/7 sur place et au siège/ Transfert de et vers l’aéroport »…. C’est …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Ma semaine à l’orphelinat – Eve – Di An – Vietnam

Que Huong Charity Center - orphelinat au Vietnam - Tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Quand on va vers ce genre d’expérience, on sait que l’on va être chamboulé et surpris mais on ne sait pas encore comment. Je m’en voulais un peu car j’avais l’impression que le fait d’en avoir conscience allait m’empêcher de vivre sincèrement cette semaine. Eh bien ce fut faux. Comme l’a décrit Matthieu, à peine le temps d’arriver que les enfants nous sollicitent. Je sortais juste de la voiture quand une petite fille toute cracra et qui sentait le popo me tend les bras. Ok, c’est parti pour le premier câlin. On nous avait dit, vous verrez, vous ne serez pas accueillis par le personnel de l’orphelinat, il faut trouver vous-même votre place. Ca a été le cas et ça …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Ma semaine à l’orphelinat au Vietnam – Matthieu

Que Huong Charity Center - orphelinat au Vietnam - Tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Retour sur ma semaine à l’orphelinat au Vietnam, le Que Huong Charity Center. Une expérience inoubliable. Nous étions tout juste sortis de la voiture que plusieurs enfants nous tendaient leurs bras pour que nous les portions. En fait, même si nous n’avions pas de tâche précise, ni d’horaires, nous avons eu vite un rôle : donner de la tendresse aux enfants. Un rôle que jour après jour, j’ai beaucoup aimé. Sans trop y penser, je m’attendais à animer des activités, préparer la cuisine. Bref des choses particulières, matérielles. Or en réalité, on a donné et reçu de l’affection toute la semaine. C’était particulier, car jamais je n’avais pensé qu’un jour, dans ce type de situation, j’aurais à donner de la …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Aider comment ? En créant un site web ! – Vietnam

  •  
  •  
  •  
  •  

    C’est en priorité pour revoir Hoa que nous sommes revenus à Hoi An avec Arthur. Nous avons passé une nouvelle journée sur l’île mais en tant qu’invité cette fois. Nous étions un peu plus libre aussi et nous avons pu découvrir que l’endroit est très beau. On alterne entre rizières verdoyantes en ce moment et dunes de sable parsemées de végétation grasse au milieu de laquelle se dresse fréquemment des tombeaux colorés. Le tout a un côté mystérieux et un peu dérangeant. Nous avons partagé le déjeuner de la famille d’Hoa puis nous avons parlé business. Et oui, en plus des deux activités qu’elle exerce, notre amie veut proposer sa chambre en homestay. Généreuse comme elle est, on a quand …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire