Comment tu vois la vie ? Nicolas, Moulins, France

Portrait d’un français. Nous avons rencontré Nicolas à Bogota, où il débutait son rêve : voyager à l’aventure. Auvergnat, parti pour découvrir l’Amérique du Sud et l’Inde, Nicolas tourne aussi une grande page de sa vie. Il est enthousiaste et très intéressant . Voici son « Comment tu vois la vie ? ». Votre prénom ? Nicolas Votre âge ? 33 Où vivez-vous ? En France, dans l’Allier, à Souvigny. Mais là, je suis en voyage. Je vis en Amérique du Sud. A partir de quelle distance quelque chose est loin ? Quand tu traverses une mer… Avec qui vivez-vous ? Avec mon esprit,mes pensées et ma main droite. J’ai une vie spirituelle très intense. Je me parle à moi-même beaucoup. Quel…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Le bleu est une couleur chaude – Guatemala, Belize et Mexique

El Remate au Guatemala et son lac turquoise. Bacalar au Mexique et sa lagune à sept couleurs. C’est dans ces deux endroits que nous avons passés quelques semaines à contempler du bleu, du bleu, du bleu. Et là bas, le bleu est une couleur chaude. El Remate, c’est un petit village qui encadre la route menant au site maya, le plus connu du Guatemala, Tikal. C’est aussi un village les pieds dans l’eau puisqu’il donne sur un lac dont la fraîcheur est la bienvenue tant il fait chaud. Comme au Lac Atitlan, ici aussi, le niveau d’eau a fortement monté depuis quelques années et les petits pontons en bois sont désormais sous-marins. C’est à cet endroit que nous quittons notre…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

La carte de nos endroits préférés dans le monde

Notre voyage c’est pas mal de choses dans pas mal de pays. Alors on s’est dit qu’on allait faire des cartes thématiques et qui évolueraient au fil du voyage. Après la carte des galères, la carte de nos endroits préférés dans le monde !   Des dunes oranges de Namibie au volcan Telica au Nicaragua en passant par les lacs de Nouvelle Zélande, retrouvez tous les endroits magnifiques de la planète qu’on vous recommande ! Vous vous déplacez sur la carte, et vous pouvez cliquez sur chaque icône pour connaître le fin mot de l’histoire ! N’hésitez pas à revenir dans quelques semaines, dans quelques mois sur cette carte, on l’enrichir au fil du voyage !

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Les Mayas ont le wifi – San Juan de la Laguna – Guatemala

Au Guatemala, nous avons passé le plus clair de notre temps à San Juan de la Laguna. Ce petit village, peu touristique et à flanc de montagne surplombe le Lac Atitlan. La-bàs, on s’est fait des amis, et on doit vous le dire : les Mayas ont le wifi.. Lac Atitlan : un lieu touristique ? Nous avons séjourné deux fois dans cet endroit où les femmes portent toutes la tenue traditionnelle brodée, où les tuk-tuk venus d’Inde pétaradent, où le café se boit aussi dilué que du thé. Et où on se fait voler ses affaires à l’hôtel. Blague à part, si nous y avons passé deux fois une semaine, c’est bien que nous sommes tombés sous le charme. Le lac Atitlan…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Street Art au Guatemala

Dans les petits villages autour du Lac Atitlan, on a trouvé pas mal de fresques, de peintures. Cette fois-ci, nous partageons volontairement tous les types d’images peintes que nous avons vues sur les murs. Certaines ne sont clairement pas de l’art, elles sont politiques, commerciales, mais elles prennent une telle place dans le paysage des villages qu’on le met ici. Voici donc quelques extraits du Street Art au Guatemala.  

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Des choses qui font réfléchir au Guatemala

Dans les pays que nous visitons, nous notons ce qui nous surprend, ce qui est différent de notre culture française. On regarde des choses qui font sourire, certaines qu’on ne comprend pas, d’autres qui touchent. Des choses qui font réfléchir au Guatemala, en voilà… 70% des Guatémaltèques sont indigènes et ne possèdent que 2% des terres du pays. Les bus publics sont des bus scolaires de seconde main, venant des Etats-Unis ou du Canada. 42,4 % de la population est âgée de 0 à 14 ans et 3,3 % a plus de 65 ans. Les Guatémaltèques de « souche » doivent être nommés « indigènes » et non « indiens » qui pour eux est insultant. Entre amis du même âge, ou personnes de la même fratrie, les gens peuvent…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie ? Ingrid, Guatemala

Nous avons rencontré Ingrid à San Juan, au bord du Lac Atitlan. Cette fille enthousiaste et sympa avec qui nous nous sommes liés d’amitié, a répondu à nos questions. Portrait d’une tisserande guatémaltèque. Votre prénom ? Ingrid Laticia Aju Mendoza Votre âge ? 21 ans. Où vivez-vous ? A San Juan de la Laguna au Guatemala.  Je suis née à Patzun Chimaltenango. J’ai grandi ici car c’est c’est ici dont vient ma mère. A partir de quelle distance quelque chose est loin ? Pour moi loin, c’est venir de chez moi jusqu’à ici, le local où je travaille. Avec qui vivez-vous ? Avec ma maman et mon fils, mes petits frères. Je vis avec toute ma famille. Quel est votre…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Jésus a marché sur mon tapis… au Guatemala

Parfois rien de mieux qu’une comparaison fine pour éclairer un propos brillant. La semaine sainte est au Guatemala ce qu’est le parfum des phases finales à notre championnat de rugby. L’immanquable, le grand tout. La semaine où on avale la cerise en oubliant le gâteau. Nous avons donc assisté aux phases finales de l’année catholique au Guatemala. Et Jésus a marché sur mon tapis. American Land Première étape : San Juan de la Laguna au bord du lac Atitlan. Le village duquel nous partons en lancha (bateau motorisé) ressemble à un long couloir de vendeurs ambulants. C’est Panajachel. Ici, se bradent les milliers de reproductions artisanales made in China. Des hippies américains tatoués aux dreads aseptisés, voyageurs ou résidents, croisent les…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

La carte de nos rencontres en tour du monde

Notre voyage c’est pas mal de choses dans pas mal de pays. Alors on s’est dit qu’on allait faire des cartes thématiques et qui évolueraient au fil du voyage. Après la carte des galères, la plus belle des cartes : la carte des rencontres en tour du monde.   De la rencontre d’une partie de la famille de Eve aux Philippines à Hoa une vietnamienne adorable, en passant par Tim et Lindy, des grands parents neo-zélandais, retrouvez toutes les rencontres qui nous ont marqué autour du monde ! Vous vous déplacez sur la carte, et vous pouvez cliquez sur chaque icône pour connaître le fin mot de l’histoire ! N’hésitez pas à revenir dans quelques semaines, dans quelques mois sur…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire