Babalove des Baobabs – l’Allée des Baobabs – Madagascar

allée des baobabs - Madagascar - Tour du monde - jaiunouverture
  • 159
  •  
  •  
  •  
    159
    Shares

159   159SharesL’allée des baobabs, le jour de l’anniversaire de Matthieu. Après notre escalade des Tsingy, nous partons pour une journée de 4×4 brousse avec comme point final le coucher de soleil sur l’allée des baobabs tout proche de la ville de Morondava. Amour et baobabs Pour être honnêtes, avec Matthieu nous étions déjà passés par cette allée et nous lui avions trouvé un charme très restreint… donc c’est sans excitation particulière que nous débutons cette journée. Un premier stop devant le babobab sacré censé rendre fertile. Puis le baobab mâle et le baobab femelle. On vous laisse imaginer leurs attributs. C’est drôle comme partout on cherche à sexuer les choses et comme cela fait bien rigoler tout le monde. Ensuite les…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

En brousse – entre Manja et Morondava – Madagascar

Manja et Morondava - Madagascar - tour du monde - jaiunouverture
  • 5
  •  
  •  
  •  
    5
    Shares

5   5SharesLe calme en brousse entre Manja et Morondava… C’est ce dont on avait besoin après la tempête.   Pas question pour nous de reprendre la pirogue même si les premiers jours avaient été des plus doux. On se met donc en quête d’un moyen de transport pour rejoindre notre prochaine étape, Morondava. On s’arrange pour prendre un taxi brousse à 4h du matin. La journée va être longue. Bien tassés à 5 sur notre banquette de 3 on part dans la nuit. Peu à peu on assite au lever du soleil et on découvre que la piste est en plein milieu d’une forêt remplie de baobabs! C’est pour nous la première fois qu’on en voit autant et nous avons droit…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Quand la mer est calme – entre Ifaty et Morombe – Madagascar

ifaty - madagascar - pirogue - tour du monde - jaiuneouverture
  • 4
  •  
  •  
  •  
    4
    Shares

4   4SharesNous vous avons raconté notre énorme frayeur sur la mer mais nous devons aussi vous raconter les quelques jours d’avant entre Ifaty et Morombe, si paisibles! Nous sommes partis en pirogue du village d’Ifaty avec 2 piroguiers dont Daouly qu’on ne présente plus. Un gars drôle, avec un très bon français et des expressions marrantes.  Nous avons passé 3 jours au gré du vent ce qui à ce moment là signifiait extrêmement lentement. A dire vrai ça nous convenait très bien. Au lieu d’arriver en début d’après midi à bon port, on passait en fait toutes nos journées à voguer. Le clapotis de l’eau, les blagues de Daouly,  le paysage de la côte qui défile entre plage de sable blanc,…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie – Ophélie – Sarrebourg, France

  •  
  •  
  •  
  •  

    Le portrait d’une voyageuse : Ophélie. Comment tu vois la vie ? C’est un peu la question que nous lui avons posée. Ses réponses… Votre prénom ? Ophélie Votre âge ? 29, bientôt 30. Où vivez-vous ? A Schiltigheim, en Alsace (sur un ton railleur). Pourquoi je le dis comme ça ? Parce que Yannick a dit qu’on habitait à Strasbourg, mais on n’habite pas à Strasbourg. On habite à Schiltigheim, dans la communauté urbaine de Strasbourg. (Elle sourit). A partir de quelle distance quelque chose est loin ? Une distance assez courte parce que je suis très flemmarde. Ce serait 50 kilomètres, c’est-à-dire la distance qu’il faut à peu près pour aller chez mes parents. Parce que je trouve que chez…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Sur les traces de Seth à Madagascar

seth à madagascar - julien malland - tour du monde - jaiuneouverture
  • 13
  •  
  •  
  •  
    13
    Shares

13   13SharesSeth à Madagascar, on l’a vu de près… Jusque là , la plupart des peintures que nous avons vues étaient sur les murs des cimetières familiaux. Sur les pistes en taxi brousse, nous en avons croisé pas mal, de couleurs vives, représentant des hommes, des zébus. Le dessin est simple, souvent sans perspective, mais il donne une autre allure à ces endroits où la vie s’arrête. Ce sont de telles peintures que Seth avait réalisées avec des familles à Madagascar. Seth, c’est Julien Malland, un artiste de rue que nous suivons depuis maintenant quelques années. Seth a réalisé pas mal de fresques à Paris, notamment dans le 13ème. Pour l’essentiel, ses fresques représentent des enfants. Des enfants dont la tête…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Nos photos de Madagascar

ifaty - madagascar - pirogue - tour du monde - jaiuneouverture
  • 5
  •  
  •  
  •  
    5
    Shares

5   5SharesOn en a vu des choses. On en a fait des photos de Madagascar. On a pris la RN7 de Tana, en passant par Ambositra. On y a rencontré Dominique Masseron, un personnage et un marqueteur. Puis on a filé vers Ambalavao, où on a découvert l’Andringrita avec Harlin. Magnifique. Puis direction Tulear, le pays vezo avec une pirogue. Une pirogue menée par Daouly jusqu’à Morombe. Puis suite à une tempête, on a repris la terre de Manja à Morondave. On a fait des heures de taxi brousse pour voir les Tsingy, et nous sommes ensuite revenus à Tana où nous avons été bénévoles dans l’association Graines de Bitume. Un sacré voyage, un beau voyage, qu’on retrace ici avec toutes…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Dominique et les marqueteurs d’Ambositra – Notre film

  • 6
  •  
  •  
  •  
    6
    Shares

6   6SharesLa marqueterie d’Ambositra, elle nous est arrivée dessus dans un taxi brousse entre Tana et Ambositra. Une sacrée rencontre… Un sacré gars ce Dominique On était au Niaouly, un hôtel à Tananarive un soir. Côté fauteuils, il y avait deux gars, waazahs, en discussion. L’un avait la soixantaine, l’autre plus jeune. Le premier fumait des clopes a priori sans filtre sans sa grosse barbe. Il y avait de la fumée tout autour de lui. Le lendemain, on quittait Tana pour aller à Ambositra. En train d’attendre le taxi brousse désespèrement, on l’a vu arriver. Dominique. Sympa, nature. « Tu vas pas me vendre ton machin à 1000 Ariarys, alors que j’en ai 10 de tes clémentines pour 1000 Ariarys à…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie – Yannick – Strasbourg, France

  •  
  •  
  •  
  •  

    Le portrait de Yannick, français, prof d’EPS, un gars chouette. On lui a posé notre questionnaire « Comment tu vois la vie ». Il nous répond. Votre prénom ? Yannick Votre âge ? 35, non, j’ai 34. Le 15 aout, j’aurais 35. Où vivez-vous ? A Strasbourg A partir de quelle distance quelque chose est loin ? 200 kilomètres. Il faut une notion de voyage avant d’atteindre quelque chose pour que ce soit loin pour moi. Tout dépend du pays. Mais je pensais plus par rapport à chez moi. Chez moi, il faut au moins 200 kilomètres pour que ce soit long. Avec nos moyens de locomotion, etc… Avec qui vivez-vous ? Avec ma femme, Ophélie. Ce n’est pas encore ma femme.…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie – Daouly – Salary, Madagascar

  •  
  •  
  •  
  •  

    Daouly d’Ifaty. Un sacré gars. Un gars drôle et intéressant. On lui a posé notre questionnaire « Comment tu vois la vie ? ». Ses réponses … Votre prénom ? Daouly Votre âge ? 49 ans Où vivez-vous ? A Mangily, à Madagascar. Mais je suis né à Salary. A partir de quelle distance quelque chose est loin ? 100 kilomètres ou plus surtout quand il n’y a pas de vent, parce que tu vas moins vite. Avec qui vivez-vous ? Avec ma femme, mes enfants, ma famille. Quel est votre métier ? Je suis piroguier-guide. Combien d’heures travaillez-vous par jour ? Je ne travaille pas par jour. Parfois, c’est deux heures pour les touristes que j’accompagne faire de l’apnée. Parfois, c’est des…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Tourisme sexuel, racisme, solidarité… Notre discussion avec un malgache

  •  
  •  
  •  
  •  

    Tourisme sexuel à Madagascar, racisme, solidarité…. Partis trois jours sur une mer calme, nous avons eu le temps de parler avec Daouly, notre piroguier. Il avait un très bon français. Comme on s’entendait bien, je crois qu’on a eu sa confiance. C’est un gars heureux, sympa et honnête, qui touche à la cinquantaine. Le tourisme sexuel A parler de la société, de nos différences, nous avons commencé à discuter du tourisme sexuel à Madagascar. Un fléau qui touche ce pays, et pour une grande partie des mineurs. On lui a demandé ce qu’il en pensait, pourquoi ça existait à Madagascar. « Les parents poussent leur fille à se marier jeunes avec des wazahs (les blancs) pour qu’elles ramènent de l’argent à…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Conte africain

  •  
  •  
  •  
  •  

    Un conte africain, une légende. Que j’aime bien. Il était une fois une chaise. Cette chaise était simple mais charmante. Elle était en bois et avait, comme toute chaise, 4 pieds. Ces 4 pieds étaient unis, rattachés les uns aux autres. Ces pieds avaient l’habitude de vivre ensemble. Quand la chaise était déplacée, ils bougeaient ensemble. En fait, c’est comme s’ils avaient toujours été 4. Il arrivait parfois qu’il y en ait un qui veuille prendre l’air. Être un peu libre, faire sa vie tout seul. Mais finalement, être un pied seul, tout ça n’avait pas beaucoup de sens. Non, à quatre, c’était bien. Mais un jour, un pied se cassa. Il etait fendu, de tout son long. Impossible à…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie – Harlin – Madagascar

  • 2
  •  
  •  
  •  
    2
    Shares

2   2SharesComment tu vois la vie ? C’est un entretien composé de plusieurs questions que nous posons aux personnes que nous rencontrons. Une même trame pour mettre en valeur nos différences, nos complémentarités… Aujourd’hui portrait de Harlin, un guide touristique malgache que nous avons rencontré dans le massif de l’Andringitra. Votre prénom ? Harlin Votre âge ? 24 ans Où vivez-vous ? Je vis à Ambalavao. A partir de quelle distance quelque chose est loin ? Pour moi ce qui est loin… c’est d’aller dans un endroit où l’on marche toute la journée à mon rythme, donc rapide. Toute une journée de marche, là c’est loin pour moi. Avec qui vivez-vous ? Des fois je vis avec ma sœur et à d’autres…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire