Quand la mer est calme – entre Ifaty et Morombe – Madagascar

  • 4
  •  
  •  
    4
    Shares

Nous vous avons raconté notre énorme frayeur sur la mer mais nous devons aussi vous raconter les quelques jours d’avant entre Ifaty et Morombe, si paisibles!

Nous sommes partis en pirogue du village d’Ifaty avec 2 piroguiers dont Daouly qu’on ne présente plus. Un gars drôle, avec un très bon français et des expressions marrantes. 

Nous avons passé 3 jours au gré du vent ce qui à ce moment là signifiait extrêmement lentement. A dire vrai ça nous convenait très bien. Au lieu d’arriver en début d’après midi à bon port, on passait en fait toutes nos journées à voguer.

Le clapotis de l’eau, les blagues de Daouly,  le paysage de la côte qui défile entre plage de sable blanc, brousse de baobabs et mangrove, le poisson sauce délicieux à tous les repas, le fond du lagon bleu turquoise et ses milliers d’oursins, d’étoiles de mer et de méduses magnifiques mais pouvant provoquer des crises cardiaques.

Bref on se régale.

On va si lentement que le premier soir la nuit tombe alors que nous sommes encore sur la pirogue… on vous laisse imaginer l’effet que ça fait.

Un petit bateau qui longe doucement la côte sous un ciel très noir tout plein de loupiotes et nous dedans! Matthieu dort dans la pirogue dans cette nuit. Ca fait drôle d’arriver sur ces plages avec cette lumière de lune, et ce sable blanc. 

Les escales dans les villages furent assez brèves mais toujours sympathiques. Ici les gens sont loin de tout et c’est pas grave.

Eve

Du 06 au 09 Juillet 2014

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu
  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

2 commentaires

  1. Vos photos me font trop penser au film ‘Les Caprices d’un fleuve’. (Que je recommande par ailleurs.)

  2. Ping :2 mois sur la Grande Île - Notre film sur Madagascar

Laisser votre commentaire ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.