Un coup de main à Juan au Guatemala !

  • 14
  •  
  •  
    14
    Shares

14  14SharesJuan, dont on vous a déjà parlé, est peintre, catholique et maya. Un soir de procession dans le village, on discute de sa galerie Imox et de ses besoins : un site web ! Tiens, ca faisait longtemps ! 🙂 Un petit coup de main ? Ni une, ni deux, Matthieu prend les premières photos. La peinture de Juan est très colorée, très symbolique aussi. Le monde maya mais aussi la nature et son village sont de grandes sources d’inspirations. Ainsi, un volcan est souvent représenté dans la pupille de ses personnages. Pas n’importe quel volcan, celui d’en face ! En discutant, on comprend qu’il a une forte conscience écologique. « Mère nature » est très représentée. Une forte croyance en la symbolique maya. Le maïs…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Quand on arrive en ville – Mexique

  • 49
  •  
  •  
    49
    Shares

49  49Shares« Quand on arrive en ville, les gens changent de trottoir », la la la la la la… Bref, le Mexique, c’est tout de même beaucoup, beaucoup de villes coloniales. On s’est régalé de ces villes colorées à l’ambiance chaude et joyeuse. On commence par l’exception Cancun ! Eh oui, Cancun n’est pas un nom qui inspire beaucoup de beauté. On pense plutôt à l’ambiance bringue, bras musclés, seins bien haut, et successions d’hôtels en béton sur une très belle plage. Mais non, ça n’est pas que ça. C’est aussi une vieille ville, un peu décrépie, qui s’anime en fin de journée autour d’une grande place où s’installent stands de peinture, stands de nourriture, petites voitures électriques que les enfants peuvent conduire, clowns…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Mayas cosmiques

  • 10
  •  
  •  
    10
    Shares

10  10SharesDe Juan qui nous parlait de ses croyances, aux différents sites que nous avons visités, on a bien compris que les Mayas étaient en « connexion ». Terre, eau, inframonde, ciel, dieux… Mayas cosmiques ! Sur tous les sites que nous avons visités, les Mayas ont construit des édifices grandioses, voués aux Dieux, connectés à la nature. Des bâtiments qui tirent vers le ciel, dans des dimensions imposantes, et des principes d’architectures cosmiques. Le nombre de marches, d’étages, de panneaux de glyphes a rapport avec le calendrier maya. Rien ne se veut seulement esthétique. Tout a un sens qui s’englobe dans l’idée que les Mayas ont des dieux et de leur monde. Et ça se sent. Uxmal mon chouchou J’ai vraiment aimé Uxmal.…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Tikal au Guatemala, un rêve de gamin

  • 16
  •  
  •  
    16
    Shares

16  16SharesTikal au Guatemala est le site maya qui m’a le plus transporté. Ce lieu est plus que tous les autres au cœur d’un environnement exceptionnel. Immersion dans une cité perdue… Nous rentrons dans le site, un peu comme des oies gavées par le prix du tourisme, en nous imaginant avoir tout vu à Palenque et Yaxchilan. Il est 7 heures du matin, il fait encore frais, et nous prenons un premier chemin au milieu de la jungle. Dans les fourrés, bruissent quelques craquements de branches que des petits rongeurs doivent piétiner. Mais au loin, plus fort encore, nous entendons les cris des singes hurleurs. Un cri puissant, grave. Attirés, et guidés par le bruit, nous nous rapprochons avec Eve et…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Ces métiers qui font voyager – Par Elisa

  • 24
  •  
  •  
    24
    Shares

24  24SharesQuand on y pense, il existe de nombreux métiers connus et moins connus qui permettent de beaucoup voyager. Plutôt que de rester dans les sentiers battus des hommes d’affaires, journalistes, et autres interprètes, on vous propose une liste non-exhaustive de jobs qui permettent de voyager tout en sortant de l’ordinaire. Travailler sur un bateau de croisière Outre le poste de marin, il existe de nombreux jobs dans le milieu des croisières de luxe. Pensez bien qu’un navire de croisière est en quelque sorte un hôtel flottant, il nécessite autant de personnel pour gérer l’ingénierie du bateau que d’employés pour accueillir et prendre soin des passagers. Bien sûr il faut la plupart du temps avoir certaines connaissances spécifiques, par exemple pour…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Mystère et boule au ventre dans le monde maya

  • 14
  •  
  •  
    14
    Shares

14  14SharesCette fois-ici, fini de parler de Sophie Davant, je vous raconte l’atmosphère des cités mayas… Réveillez l’Indiana Jones qui sommeille en vous… Mystère et boule de ventre dans le monde maya… Christophe Colomb n’a pas existé. L’histoire est à refaire.  Passé le décor des Mayas en short, les sites mayas sont, pour certains, envoûtants. Nous avons commencé par Palenque. Au petit matin, dans la lumière rasante qui éblouit un peu, et forme une petite brume, nous avons découvert notre première pyramide adossée à une colline. C’est cette première sensation à l’aube, et sans grand monde, face à cette construction haute et blanche, sur un fond vert, que je retiendrais. Et puis, nous avons rencontré Victor. Un homme d’une soixante dizaine d’années,…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Yucatan, gloire et beauté

  • 30
  •  
  •  
    30
    Shares

30  30SharesDepuis le début de notre voyage, j’avais très envie de parvenir dans le monde maya, un monde mystérieux de cités perdues, un univers à explorer. Mais aussi une piscine géante, des plages et des maillots… Yucatan, gloire et beauté ! Sophie Davant égérie de mes samedis Une attirance ancienne, née dans les prémices de l’explosion simultanée de l’URSS et du Club Dorothée. Une autre ère, quoi. Je me rappelle qu’il fallait même pour changer de chaîne, s’extirper du canapé et appuyer sur les grosses touches carrées du poste de télévision. Cette attirance, je la dois, à un duo aussi incongru qu’hallucinogène : Sophie Davant et l’empire du Soleil Levant. Même un duo Jeanne Mas – Charles Pasqua serait plus pâle. Sophie Davant a éclairé…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Le Mexique c’est fou !

  • 43
  •  
  •  
    43
    Shares

43  43SharesDans chaque pays, on note ce qui nous surprend, ce qui nous étonne. Et clairement, le Mexique, c’est fou ! Au Mexique, il n’y a pas d’école de conduite obligatoire, pas d’examen pour obtenir le permis. Le permis de conduire peut simplement s’acheter. Ensuite à chacun d’apprendre à conduire sur les routes. Les transports sont chers en comparaison des autres postes de dépense. Si un repas entrée – plat- dessert peut généralement coûter 3 ou 4 euros, un trajet en bus de 5 heures peut coûter 25 euros. Un bon serveur est celui qui vous débarrasse à votre dernière bouche, quitte à ne pas vous laisser finir. Les Mexicains surnomment naturellement les gens, sur la base de leurs caractéristiques physiques,…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment tu vois la vie ? Nicolas, Moulins, France

  • 5
  •  
  •  
    5
    Shares

5  5SharesPortrait d’un français. Nous avons rencontré Nicolas à Bogota, où il débutait son rêve : voyager à l’aventure. Auvergnat, parti pour découvrir l’Amérique du Sud et l’Inde, Nicolas tourne aussi une grande page de sa vie. Il est enthousiaste et très intéressant . Voici son « Comment tu vois la vie ? ». Votre prénom ? Nicolas Votre âge ? 33 Où vivez-vous ? En France, dans l’Allier, à Souvigny. Mais là, je suis en voyage. Je vis en Amérique du Sud. A partir de quelle distance quelque chose est loin ? Quand tu traverses une mer… Avec qui vivez-vous ? Avec mon esprit,mes pensées et ma main droite. J’ai une vie spirituelle très intense. Je me parle à moi-même beaucoup. Quel…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Le bleu est une couleur chaude – Guatemala, Belize et Mexique

  • 30
  •  
  •  
    30
    Shares

30  30SharesEl Remate au Guatemala et son lac turquoise. Bacalar au Mexique et sa lagune à sept couleurs. C’est dans ces deux endroits que nous avons passés quelques semaines à contempler du bleu, du bleu, du bleu. Et là bas, le bleu est une couleur chaude. El Remate, c’est un petit village qui encadre la route menant au site maya, le plus connu du Guatemala, Tikal. C’est aussi un village les pieds dans l’eau puisqu’il donne sur un lac dont la fraîcheur est la bienvenue tant il fait chaud. Comme au Lac Atitlan, ici aussi, le niveau d’eau a fortement monté depuis quelques années et les petits pontons en bois sont désormais sous-marins. C’est à cet endroit que nous quittons notre…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Les Mayas ont le wifi – San Juan de la Laguna – Guatemala

  • 19
  •  
  •  
    19
    Shares

19  19SharesAu Guatemala, nous avons passé le plus clair de notre temps à San Juan de la Laguna. Ce petit village, peu touristique et à flanc de montagne surplombe le Lac Atitlan. La-bàs, on s’est fait des amis, et on doit vous le dire : les Mayas ont le wifi.. Lac Atitlan : un lieu touristique ? Nous avons séjourné deux fois dans cet endroit où les femmes portent toutes la tenue traditionnelle brodée, où les tuk-tuk venus d’Inde pétaradent, où le café se boit aussi dilué que du thé. Et où on se fait voler ses affaires à l’hôtel. Blague à part, si nous y avons passé deux fois une semaine, c’est bien que nous sommes tombés sous le charme. Le lac Atitlan…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire