Ne le dites pas à ma mère

  •  
  •  
  •  
  •  

Ne le dites pas à ma mère. Ne dites pas à ma mère que je viens de passer huit heures dans la voiture d’un mec qui avait deux flingues chargés. Posés entre lui et moi.

Ne le dites pas à ma mère - Jaiuneouverture

Un mec bizarre

On sortait d’un trek superbe, avec un bon guide. Mais organisé par un gars louche, et dont l’agence était pourtant conseillée dans plusieurs guides.
Un gars louche qui disparaît quand il fait des conneries, qui en dit beaucoup, qui abuse de ses guides, et qui a fini par nous amener dans un guet apens bizarre.
Le fameux organisateur nous avait vendu 4 jours de trek depart 10 heures du mat. Au final, on était parti à 15 heures. Pareil pour le retour. Agacant. Puison a discuté avec des guides. Et on a appris qu’il abusait bien, qu’il payait pas comme il fallait. Un peu malhonnête,  un peu corrompu, bref, pas cool.
Avant que tout ça ne se révèle,  et au moment de nous vendre le trek, il nous avait proposé une soirée foot equipe de france.
On rentre du trek, il n’etait pas là. Le guide nous dit que c’etait pipeau. On cherche donc un autre plan, on se trouve un hôtel.  Une heure après, il frappe à notre porte…
Il nous amène en ville au milieu de plein d’autres mecs, pour en reparler des retards. Nous expliquer qu’il n’y était pour rien, qu’il ne fallait pas faire chier. En fait, il avait bien compris qu’on avait saisi les combines et voulait certainement nous impressionner.

Bref, pas agréable du tout.

Ce même mec se chargeait de nous réserver le taxi brousse pour Tulear le lendemain. On revient donc le lendemain.

Un plan bizarre… et des flingues

On apprend que ca n’est plus un taxi brousse, mais un 4×4. D’une « autorité », ancien chef de district. On rentre dans la voiture. Il y a deja 5 personnes dedans. Ils parlent tous malgaches, sont pas tres interesses par nous. Et là, je vois les flingues. Le proprio de la bagnole, ce fameux chef de district, me voit. Il passe en francais : « c’est quoi que tu regardes là ? ». Silence.

« Mes joujoux? ».

« Oui, je les utilise quand j’ai besoin. Ca m’est arrivé.  Je suis une autorité. Sécurité ».
Une femme derrière :  » Charité bien ordonnée commence par soi même ».

Les deux premières heures du trajet, emergaient quelques mots en français : des affaires d’argent, des titres, des fonctions… Le mec ne parlait pas, il hurlait. Plein de confiance et de puissance.

A un moment, il s’arrête,  j’essaie d’ouvrir la porte. Ca marche pas. Puis, il prend une petite telecommande, independante, et ouvre ma portière…

On passe des contrôles de police. Le mec ne dit que son titre, il est President de Region. Ah ouais quand même.
Lui, ne présente pas ses papiers au policier. Au-dessus des lois…

Puis progressivement, on tente de casser cette ambiance glaçante. Eve essaie de parler avec la femme derrière.
J’ai toujours ces deux flingues a côté de moi, et entre la peur et la volonté de me rassurer, je lui pose des questions sur ses armes. Ca l’a un peu gavé au début,  il m’a sorti ses papiers de porteur d’armes. Puis il a pris en main un flingue, puis l’autre. M’a montré qu’ils étaient chargés,  m’en a passé un après l’avoir déchargé.

Je me suis juste dit là : ouaw, ouaw…la, c’est quand même chaud. Il a un flingue chargé dans la main.

J’ai fait mon petit valet de complaisance,  Eve, elle la bonne dame de compagnie. Ca a commencé à gentillement se détendre.

On a parlé un peu plus en français.  Et doucement, c’est devenu plus confortable. Moins dangereux.

Quand on est arrivé à destination, on lui a donné l’argent. De l’argent sur le dos d’un trajet professionnel…

Magouilles, flingues et corruption.

On n’avait pas vu ça jusqu’à présent.

Matt

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

18 commentaires

  1. La vache, j’en ai les poils qui se redressent !
    Je pense souvent à vous les copains, quand je lis ça, je me dis  » Soyez prudents  »
    On vous embrasse !

  2. Marie-José Mollejo Miquel via Facebook

    Oups…. va falloir couper internet à ta mère !!!!!! Soyez prudents tous les deux.

  3. Des machos armés, assez courant dans ces contrées, un chef de région à Mada, c’est peut-être mieux que des pirates aux Philippines… Bon, tu parlais pas de moi hein ?! 🙂 Gaffe et cool surtout au Mozambique…

  4. Pouah ! Le sale plan par excellence ! Mais bon, vous avez eu la bonne attitude ! Vous vous en souviendrez de celui-là !!

  5. Voilà une anecdote cool ! 😀

    Chaud… soyez prudents. Bises.

  6. Beaucoup de sang froid de votre part qui a contribué à votre chance, soyez prudents et vigilants, je tiens à vous, des bises à vousdeux

  7. Mon petit doigt me dit (il me dit beaucoup chose celui là) que vous risquez d’en recroiser durant votre périple. Bon courage et garder votre bonne humeur face à tout! 🙂

  8. Ping :En brousse - entre Manja et Morondava - Madagascar

  9. Ping :Terre et mer - Les îles de Coron et de Busuanga - Philippines

Laisser votre commentaire ici