Ma semaine à Graines de Bitume – Eve

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Madagascar est pour l’instant le pays que j’ai préféré depuis le début du voyage et Graines de Bitume y joue un grand rôle. Oui, mon pays préféré, certes talonné par le Vietnam, mais tout de même mon chouchou. Une super expérience Mon expérience à Graines de Bitume participe à cette place au sommet du podium. Une semaine d’échanges avec enfants et animateurs, d’exercices de théâtre, d’apprentissage de la patience, de la pédagogie, et une semaine pour voir que les changements vont vite ! J’animais l’atelier théâtre avec Jeannot. La matinée les petits, l’après-midi les grands. C’était super. Bien sûr,  j’étais sous pression, mais les enfants sont tellement bien éduqués. Oui, oui, je parle bien de ces enfants qui normalement font la …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Les enfants de Graines de Bitume – Matthieu

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Les enfants de Graines de Bitume, une belle rencontre ! Des questions Même si je me pose des questions parfois sur le sens de notre bénévolat,  à nouveau, j’ai beaucoup aimé la relation qu’on a eu avec les enfants. de Graines de Bitume. C’était différent de notre expérience au Vietnam où les enfants avaient besoin d’une affection débordante et où peu d’activités étaient organisées. Ici, les enfants sont cadrés, ont des activités. Forcément, ca crée une autre relation, puisque j’animais l’atelier de musique. Un peu de distance au départ Les deux premiers jours, les plus grands, les 12-16 ans, m’ont regardé avec sourire, mais du coin de l’oeil. Les plus petits, dont Kevin, Tafit, Paul-Eric m’ont eux vite réclamé de l’attention et …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Je suis bénévole, mais est-ce que j’aide vraiment ? Ma semaine chez Graines de Bitume – Matthieu

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Je suis bénévole, mais est-ce bien utile ? Est ce qu’aider une semaine ou deux apporte vraiment quelque chose de positif aux enfants et à l’association ? S’occuper d’un bénévole prend du temps A Tana, nous sommes tombés sur une magnifique association : Graines de Bitume. J’ai commencé à me poser cette question à notre arrivée. Marie-Cecile, la coordinatrice de Graines de Bitume, qui ne gère pas moins de 27 employés,  nous avait en effet déjà consacré une matinée pour tout nous expliquer et nous montrer. Une demi journée déjà où quelqu’un prend de son temps pour vous. J’étais un peu gêné. Puis la première après midi, je l’ai passée pour observer comment Fetra, l’éducateur animait son atelier. Je n’allais …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Ma semaine chez Graines de Bitume – Matthieu

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Ma semaine dans l’association Graines de Bitume… Une expérience émouvante et intéressante Nous sommes à l’aéroport d’Antananarivo en train d’attendre notre vol pour Johannesburg.  Et je repense à ma semaine chez Graines de Bitume, cette association dont on a parlé récemment ici. Une association réfléchie et organisée Quelle différence dans l’accueil entre ici et l’orphelinat au Vietnam ! Au Que Huong Charity Center, nous rentrions comme dans un moulin. Et le jour où nous sommes arrivés,  rien de particulier n’était prévu puisque de toute façon,  aucune tâche ne nous était donnée. Ca n’empêche pas de vivre une très belle expérience, bien au contraire. Mais ici, c’est différent.  Nous sommes les premiers blancs depuis longtemps. Parce que comme nous l’a expliqué …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Comment trouver une mission humanitaire à l’étranger ?

Que Huong Charity Center - orphelinat au Vietnam - Tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Comment trouver une mission humanitaire à l’étranger ? On croit ça facile mais nous avons galéré pas mal. Ce qui a priori semble être incroyable… On vous donne nos conseils. Mais oui, on se perd, et on s’étonne dans ce qui est proposé sur Internet. Des entreprises qui vous font payer les missions humanitaires ! On est même choqué. Car fleurissent les entreprises qui vous proposent des séjours humanitaires. Qui vous proposent…. Qui vous font payer ! 2040 Euros pour 15 jours en Afrique du Sud sur un chantier de construction par exemple… Qu’inclut ce prix ? « « L’organisation individualisée de votre mission, Hebergement et nourriture, Assurance médicalisée de votre voyage, Support 24h/24h, 7j/7 sur place et au siège/ Transfert de et vers l’aéroport »…. C’est …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Ca y est, nous sommes entrés dans le vif de notre tour du monde!

  •  
  •  
  •  
  •  

    Ce soir, nous sommes entrés dans le vif de notre tour du monde. Jusqu’à maintenant, nous avons pas mal préparé. Nous avons rencontré des voyageurs, et notamment via les Passeurs d’Aventures. Nous avons échangé beaucoup avec des tour du mondistes, et notamment Amanda et Olivier, qui sont partis pendant 3 ans en vélo couché. Mais ce soir, nous avons rencontré Maurice Benoît, le président de l’association Mère Isabelle au Vietnam ; Mère Isabelle qui  est « la Mère Teresa du Vietnam ».  Une rencontre pendant une heure et demie, où nous avons discuté de ses histoires, de ce pays et de toutes les actions de cette association. Impressionnant. Depuis 5 ans, avec des volontaires, des étudiants , ils ont construit plus de 80 …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Aider : mais comment ?

graines de bitume - solidarité - tour du monde - jaiuneouverture
  •  
  •  
  •  
  •  

    Aider mais comment ? Pendant ce tour du monde, nous souhaitons nous investir auprès des gens. Une façon de vivre vraiment avec les autres et d’être utiles. Pour cela, nous avons cherché… et nous avons fini par trouver ! On vous explique comment ! Notre première idée : aider au jour le jour ! Evidemment, lorsqu’on sera sur notre périple, si nous pouvons aider à l’impro, nous le ferons. Mais après en avoir parlé avec d’autres tour du mondistes, des locaux, nous nous sommes rendus compte que ça n’était pas si facile. Lorsqu’il y a une aide à donner, elle est finalement déjà organisée. Arriver sur place et être disponible pendant deux ou trois jours, une semaine n’est donc pas simple pour l’organisation d’une …

Lire le déroulement fascinant de cette histoire