Un canyon dans le désert – Fish River Canyon en Namibie

  •  
  •  
  •  
  •  

Le Fish River Canyon en Namibie est un sacré endroit, proche de la frontière avec l’Afrique du Sud.

Au milieu des pierres, du désert. Un endroit beau et particulier.

Car, en fait, la frontière Afrique du Sud – Namibie est physique elle aussi, comme au Swaziland, on a vu la différence.

Sur cette route plate et qui semble infinie, on roule, roule, roule. J’aime pas trop les paysages plats (genre, une fois on est allé en Picardie et je me sentais pas à l’aise) j’ai l’impression qu’il n’y a nulle part où se cacher. Ca m’oppresse.

Je trouve pas ça agréable. Bon là, excitation de la découverte oblige, j’étais plutôt émerveillée de découvrir ça. On prend notre première route en gravier (la majorité des routes sont en gravier là bas) et on arrive dans notre super camping.

Au milieu des montagnes, en pleine nature, perdu mais avec de quoi faire un barbecue, chouette!

Le lendemain, on part vers le Fish River Canyon, le plus grand d’Afrique. En fait, c’est le deuxième le plus grand du monde après le Grand Canyon aux Etats-Unis (qu’on va aller voir bientôt !).

Une claque visuelle

On prend une petite claque visuelle tellement c’est, beau et gros. C’est amusant car finalement on a vu deux canyons en deux mois. Le premier qu’on avait vu était le Blyde River Canyon en Afrique du Sud, très vert avec de si grandes forêts qu’on s’était presque cru au Canada. Le deuxième très terreux, très beige. Une réelle faille harmonieuse qui se fond bien dans le paysage.

Sur la route on croise des autruches, des oryx sauvages, plein de cailloux, plein de poussière. On contemple, on mange notre petite salade de riz (riz, thon, maïs, pamplemousse, oui, oui, pamplemousse, ça change et c’est cool), on fait des vidéos rigolotes et on repart. On a de la chance, le camping est situé sur une source d’eau chaude, on apprécie la piscine.

Notre première étape en Namibie a donc été grandiose et désertique. C’est un bon résumé de la nature de ce pays!

Eve

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

2 commentaires

  1. La Namibie … à ce jour, mon meilleur souvenir de voyage : Magique ! Profitez !

  2. Jean Jacques Seguin via Facebook

    Vôtre caisse est superbe !

Laisser votre commentaire ici