Des rizières à la terrasse – Batad – Luzon – Philippines

  •  
  •  
  •  
  •  

Les rizières de Batad sur l’île de Luzon sont un lieu splendide. Car oui, les Philippines, ce n’est pas que la plage !

L’intérieur des terres vaut en effet également le détour. Que ce soit à Coron, Camiguin ou Luzon, la végétation est belle et différente d’une île à l’autre.

Après un séjour express à Manille dans la chaleur et la poussière (arrivée à 6h du matin par bateau, nous avons erré jusqu’à 10h à la recherche d’un hôtel correct, en passant par le quartier chinois et le métro bondé, le tout pour finir dans un hôtel de passe très propre au demeurant), et une nuit dans le bus, nous arrivons dans la région de Batad.

Batad - Luzon - Philippines - Jaiuneouverture (23)

Complètement différent 

Le climat est tout autre, et le paysage de rizières toutes en terrasse, réjouissant. Nos yeux se régalent.

La marche dans les rizières de Batad, c’est rude. Nous avons fait une belle balade qui nous a poussés au sommet de la montagne, puis au plus bas dans le creux d’une cascade puissante. Un jacuzzi grandeur nature et passablement dangereux.

Le lendemain, balade encore jusqu’à un autre village. Retour sous une pluie des tropiques. Epique !

Un village hors du monde

Les villageois semblent vivre à un rythme lent qui nous donne l’impression qu’ils sont hors du temps. La vie est calme ici.

Peut-être trop, car la si typique feuille de moma, même si elle fait partie du folklore et doit donc enchanter les touristes, ralentit visiblement les esprits et voile les regards. Autre preuve de «l’ennui » qu’il faut tromper : nous avons passé la soirée dans le même restaurant qu’un groupe de jeunes vraiment chaleureux mais drôlement éméchés puisque l’un s’est uriné dessus par trois fois en dormant assis sur sa chaise.

Etrange pour nous.

Eve

Le 4 et 5 juin 2014

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

Les commentaires sont fermés