Sera t’on refoulé à la frontière des Etats-Unis ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Etre refoulé à la frontière des Etats-Unis, ça doit être sympa. Ça fait 3 jours qu’on se prend la tête pour savoir comment éviter ça. Et franchement, les Etats-Unis, ils se moquent un peu du monde.

USA-immigration

Je vous explique : on arrive à San Francisco le 15 décembre (et disons le, ça fait plaisir, cette ville que je connais, est géniale).

Or pour aller aux USA, il faut que votre passeport soit biométrique ou ait été édité à une période bien précise. Bref, vous pouvez déjà vous coller la demande d’un nouveau passeport si le vôtre n’est pas bon.

Quand vous avez étripé les services de mairie 3 fois, que vous avez posé deux demi-journées pour venir chercher le passeport, vous allez donc faire l’ESTA. Une sorte de visa électronique que vous faites en 10 minutes sur Internet, et jusqu’à 72 heures avant le départ. 14 euros.

Les ennuis commencent

Et bien, c’est là que ça a commencé à se compliquer pour nous.

Quand nous avons pris le vol de l’Australie vers la Nouvelle-Zélande, on nous a demandé de fournir une preuve de notre départ de la Nouvelle Zélande. On a montré notre gentil petit billet vers San Francisco à la dame, qui nous a demandé si on avait fait l’ESTA.

« Et bien, non, on ne l’a pas fait l’ESTA puisqu’il nous reste un mois et demi avant d’être aux USA ! »

« Ah ben vous ne pouvez pas partir. »

« Quoi ?? »

Non, mais sérieusement, pour pouvoir entrer dans un pays, il faut prouver qu’on peut rentrer dans le suivant. Mais où va s’arrêter le petit jeu ? Parce qu’à pareil amusement, je vais peut-être devoir acheter les 12 billets d’avions sur les 12 prochains pays pour montrer à chacun que je peux aller chez le voisin ?

La gentille dame nous a alors dit qu’on pouvait demander à l’arrache l’ESTA sur Internet, là, une heure et demie avant l’embarquement. Allons, y !

Ah beh non, le site de l’ESTA il est en maintenance…

Donc on a dû prendre un billet d’avion prouvant qu’on partirait de Nouvelle-Zélande vers l’Australie. Deux billets pour 800 dollars qu’on n’utiliserait pas et dont l’annulation ne nous coûterait que 35 euros. Que 35 euros…

Comme tout ça était à l’arrache, évidemment on a couru dans l’aéroport jusqu’à la porte d’embarquement. J’y ai perdu mes deux genoux, et Eve qui haletait sec.

On a réussi finalement à partir pour Christchurch.

Partir au Mexique après les USA , mais vous êtes fous ou quoi ?

Après San Francisco, on souhaite aller au Mexique.Et comme on est des chanceux, nous les Français, on n’a pas besoin de visa en venant aux USA. Il nous suffit d’avoir le passeport biométrique qu’ont initié les Americains, l’ESTA, et un billet de départ des USA.

Parfait ! On est français, on a le bon passeport, on fait l’ESTA, et on va prendre un billet vers le Mexique !

Oui, pour un voyage en Amérique du Nord, puis du Sud, c’est finalement très original. On va aller des USA au Mexique. Quelle idée vraiment originale, non ?

Et bien, ça les USA, ils aiment pas. Et pensez pas que c’est parce que les Etats Unis d’Amérique ils aiment pas les Mexicains et les méchants émigrants. Non, c’est pareil pour le Canada !

Si vous venez aux USA, vous devez prouver que vous quittez les USA. Et partir au Mexique ou au Canada, ca ne prouve rien !!!!!!!!!!! Ou alors vous devez prendre un visa. Et le visa il faut le faire à Auckland 1000 bornes et une île plus loin. Et ça peut prendre deux semaines…

Non, mais ils sont sérieux ? En gros, faut aller à moins 10 000 bornes des Etats Unis pour leur prouver qu’on est bien parti de chez eux ??

Et attendez le délire ne s’arrête pas là, il n’y a pas que le Mexique ou le Canada. Il y a aussi toute la zone Caraïbes et la zone des Bermudes…

C’est quoi la zone des Caraïbes ? Ce sont tous les pays bordant la mer des Caraïbes ? Donc le Guatemala, le Honduras, le Costa Rica, etc…

790px-CaribbeanIslands

Aux ambassades, on bosse

Alors, évidemment, on a envoyé des mails. A tout le monde.

A l’ambassade de France aux Etats-Unis, on nous a répondu qu’il fallait contacter les consulats des USA dans notre région d’origine. On a contacté le consulat des USA à Bordeaux, et à Toulouse. Ils nous ont répondu qu’il fallait contacter l’ambassade de France aux Etats-Unis…

A l’ambassade à Paris, le monsieur il nous répond en citant le site Internet qu’on a déja relu 20 fois.

On lui demande ce qu’ils veulent dire par la zone des Caraîbes, qu’il nous donne la liste des pays. On lui dit qu’on a vu en plus sur son site en, version anglaise qu’ils parlaient des Carribean Islands. Alors on lui demande plus de précision, et du coup, il nous renvoie le même texte en anglais…

Il n’y en a aucun capable de  nous donner la liste. C’est à pleurer.

Administration USA - Jaiuneouverture

La pelote magique

Alors, on se creuse la tête. Ok, on va partir de la fameuse et immense zone que les USA trouvent trop proches d’eux.

Si on prend un vol des USA vers le Mexique, puis un vol du Mexique vers le Guatemala, ça leur suffit à nos potes US ? Le Guatemala, c’est pas le Mexique, ça borde les Caraîbes, mais ça n’est pas une île des Caraîbes…

Ah oui,  mais peut-être pas…Car faut il partir directement des USA vers un pays très loin ou peut-on partir du Mexique… ?

Est ce qu’il faut absolument un billet d’avion pour prouver la sortie ? Ou un billet de bus sera t’il gentillement accepté ?

Sérieusement, la vision du monde par les USA, ça me dépasse parfois.

Mais vous savez quoi, au moins, ça me fait un point commun avec Justin Bieber  !

Matt

 

 

 

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

17 commentaires

  1. Eh bien il y a encore énormément de progrès à faire dans les paperasses administratives !! C’est fou !!! Bon courage et n va bien sur partager votre fameuse expérience !! 😉

  2. L'oiseau Blanc via Facebook

    ouah! complètement dingue ces histoires… je comprends mieux lorsqu’on parle de paranoia à l’américaine :p bon courage!

  3. Isabelle Détry via Facebook

    Ouais la grosse galère, je te comprends!

  4. Claire Pongelar via Facebook

    Roh le bin’s…

  5. Magali Lo Buglio-Rase via Facebook

    pff, sidérant!!! (par contre, on écrit « sera-t-on refoulé » 😉 )

  6. C’est assez simple en realite. IL y a un Gros problem d’immigration aux USA . Une technique qui appartient au passe mais tjs utilise etait de vivre aux etats unis pour les 90 jours qui vous sont autorise puis passez la frontiere au nord ou au sud pour quelques heures puis revenir aux etats unis pour 90 jours de plus et rebelote 3 mois plus tard. En Gros SI tu montre ton prochain billet d’avion apres le mexique ca Sera super facile. Sinon IL peuvent t’emmerder mais NE te refuserons pas l’acces au pays. Biensur le respect et control de soi est plus que recommander a ce moment a la douane usa.

  7. Ça envoie du rêve ! Là, tu t’assieds et tu pleures ! La marche à suivre est insensée et incompréhensible ! Bon courage !

  8. Ici, nous nous démenons pour trouver une solution mais comme l’Union fait la Force, merci à vos lecteurs pour leur aide précieuse. Loin mais près, des bises à vous deux.

  9. Claire de Turckheim via Facebook

    J’ai balancé votre article au service des immigrations aux US. J’aime autant vous dire que vous n’avez plus aucunes chances !! Ne me remerciez pas.

  10. Tu fais comme avec la chine pour ce genre de situation il faut faire une reservation d’un billet d’avion bidon. Tu vas dans une agence de voyage et tu leur demande un billet « spécialement pour un visa » il te feront une fausse résa si l’agence est sympa.

    • On a fait pareil pour la Nouvelle Zélande… On marche sur la tête parfois quand même!
      Enfin, il semble qu’on ait tous les éléments à présent. On va prendre un billet Cuba-Guatemala et cela devrait suffire. On vous confirme ça sous peu.

  11. Ca n’a pas l’air marrant.
    Ca serait peut etre cool que vous fassiez la même astuce pour la nouvelle Zelande.
    Achetez un un billet annulable vers la France et vous l’annulerez une fois aux US. 😉

  12. Ping :8 trucs pour voyager sans billet de retour (ou de sortie)

  13. Ping :Sera t’on refoulé à la frontière des Etats-Unis ?

  14. Ping :New York est impressionnante

  15. Bonjour à tous, mésaventure à Newark (us) ,je débarque normalement ,je me présente a l’officier de l’immigration , avec tout mes papiers en règles ‘passeport , ESTA ,argent ,adresse ou je vais résider et billet d’avion aller et retour, c’est mon deuxième voyage aux états-unis , quelques mois auparavant ,j’étais venues pour une visite chez de la famille résidant la bas , j’ ai eue un accident d’auto et le principale du temps ,suite a cette accident j’étais en thérapie a New-York ,mon billet d »avion de retour a été respecté ,mais m’a thérapie pas finies, donc retour a Newark (us) le 30/01/2016 et le servie d’immigration m’a accusé de travail dissimulé ,ils m’ont remis dans l’avion direction Paris, je ne comprends pas,j’ai un travail en France ,mon mari et mes enfants , si quelqu’un peut m’expliquer merci à vous.

Laisser votre commentaire ici