Le temple blanc de Chiang Rai – Thaïlande

  •  
  •  
  •  
  •  

Le temple blanc de Chiang Rai ou le Bien et le Mal en image

Après avoir dégusté une exquise salade coriandre, cacahuètes, oignons, riz frit et gencives de porc et passé la nuit sous le poster de Bob Marley à la Rastaguesthouse, nous sommes partis au petit matin pour le temple blanc de Chiang Rai.

Il mérite clairement le détour.

On est très loin de la beauté de l’ancien puisque ce temple est encore en construction (depuis 1997). Je me pose vraiment la question de la finalité de ce temple. Entre mégalomanie complète de l’architecte-peintre-sculpteur qui en est à l’origine et vraie dévotion religieuse. J’ai tendance à opter pour la première solution. Cela donne le sentiment de se retrouver en face de ces tableaux pieux où les commanditaires se faisaient représenter au milieu de la crèche ou autre scène biblique. En effet, on peut se prendre en photo à côté du portrait en carton-pâte de l’architecte !

Mis à part ça, c’est vrai que le travail est assez déroutant et beau. Le temple est donc tout blanc avec des incrustations de miroirs pour le côté éblouissant. Voilà pour l’aspect général lorsqu’on arrive. Et puis, à un moment on découvre les détails… soit la vision des enfers selon l’auteur.

Predator, Neo, Michael Jackson

Pêle-mêle on trouve un « Predator » d’Alien VS Predator (heureusement que j’aime ce cinéma d’auteur sinon j’aurais jamais trouvé ce que c’est), mes différents super héros préférés : Batman etc. , des totems expliquant que l’alcool et la cigarette réservent de mauvaises surprises ! Cela nous a un peu donné le sentiment d’être à Disneyland. Je dois avouer que j’étais un peu excitée de reconnaître tous ces personnages. Amusante visite.

Nous nous sommes ensuite approchés du temple en lui-même. Celui-ci est entouré d’une vraie fosse de l’enfer dont on voit seulement émerger un foisonnement de bras et de mains distordus. A nouveau, ces membres appartiennent soit à des humains, soit à des créatures imaginaires pas très sympathiques. Un énorme travail en tout cas.

A nouveau, je trouve cela comparable à l’art religieux catholique et ses portails d’église sculptés montrant les sévices promis à l’homme qui serait en enfer.

Cette étape passée, nous arrivons dans le cœur du temple en lui-même qui paraît extrêmement petit par rapport au reste. La fresque est encore en cours et voici la liste non exhaustive de ce qui représente le mal :
-Harry Potter
-Angry Birds
-Mickael Jackson
-Elvis
-Neo (Matrix)
-Alice (Resident Evil)
-Un alien
-Freddy les griffes de la nuit
-L’attentat du 11 septembre
-Avatar
-Superman
-Spiderman

En bref, un ensemble de choses qui sont dévorées par un poulpe géant quand flotte au-dessus une nuée de gens en prière et en paix. (Désolée, pas de photos possibles à l’intérieur du temple).

Le plus étonnant peut-être, c’est qu’au milieu de ces images et d’un flot de touristes continu, des gens sont réellement en méditation.

Une étrange expérience que cet endroit. Une vision assez manichéenne du monde mais « sacrément » amusante.

Eve

21 et 22 février 2014

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

Les commentaires sont fermés