On a rencontré un sacré petit aventurier !

  •  
  •  
  •  
  •  

Nous étions au camping à côté de Nelson en Nouvelle-Zélande et un jeune gars s’approche de nous.

On a rencontré un sacré petit aventurier - Jaiuneouverture Tour du Monde

« Je peux garer ma voiture ici et m’installer à côté de vous » ?

Evidemment, il parlait dans un anglais parfait.

On discute.

A 18 ans, il a pris son baluchon

Il s’appelle Florian, il a 18 ans et il est allemand. Il vient de Regensburg en Bavière, à côté de Munich.  Il a quitté son pays, sa famille et ses amis pour passer un an en Nouvelle-Zélande. Le permis Vacances-Travail en poche, il sillonne le pays et alterne tourisme et petits boulots.

Impressionnant. Il est tout jeune, il se remet la mèche dans les cheveux comme les gamins de cet âge, et il fait son trip seul en autonomie à l’autre bout du monde.

Seul, oui. Au départ, c’était un projet avec un copain. Mais le copain a trouvé une copine quelques mois avant. Alors il est parti en solo.

Il est parti parce qu’il ne savait pas encore les études qu’il voulait mener. Prendre un an pour réfléchir et découvrir l’île de la Nouvelle-Zélande.

Ca ne fait que quelques jours qu’il vient d’acheter sa voiture, et qu’il va de camping en camping. « Je dois économiser parce qu’avant j’étais dans des hôtels ». Il est à la recherche de n’importe quel type de boulot. Il a pris contact pour être membre de l’équipage d’un bateau de pêche pendant l’été, mais c’était trop long.

Autonomie et solitude

On discute toujours, il est un peu gêné, ça se voit, mais il a l’air content de parler. Chacun vaque en même temps à ses occupations. Il organise l’intérieur de sa voiture, il tourne et retourne. Et puis, il prend légumes, pâtes, et il part préparer son repas seul à la cuisine du camping.

Florian est un garçon gentil. Et c’est vrai qu’il est attendrissant ! Il a à peine 18 ans, il cherche du contact, il est tout seul quand nous sommes quasiment tous au camping en couple, en famille ou entre copains.

Je lui demande ce qu’il fait quand il est seul. Il lit des bouquins fantastiques, en anglais, une langue qu’il maîtrise sur le bout des doigts. C’est vrai qu’il y a quelques semaines, lorsqu’il était en hôtel, c’était plus facile de rencontrer des gens. « Dans les auberges, il y a toujours une vingtaine de jeunes, et tu sais qu’il va y en avoir à peu près 5 qui vont être intéressants ! ».

Depuis qu’il est en voiture, et en camping, il est beaucoup plus seul, ce qu’il n’aime pas forcément.  Il lui tarde d’ailleurs d’aller retrouver une copine qu’il a rencontrée dans l’avion et qui va passer elle aussi un an en Nouvelle-Zélande.

Ses parents ont bien accepté sa décision. Sereins, même si avant le départ, sa mère a commencé à être un peu soucieuse. Il est en Nouvelle-Zélande depuis 4 semaines, et il envoie deux à trois mails par semaine à ses parents. Il a une grande soeur, qui elle, ne se lancerait pas dans ce genre de projet. ‘ »Elle préfère aller passer des vacances avec ses copains à la plage » nous dit-il en souriant.

On retrouve Florian quelques temps après, en train de parler avec un autre couple un peu plus loin. Il a du cran !

Puis il installe son tapis de sol par terre, une banane, son livre, un verre d’eau et commence à bouquiner. Il a une vie de sage en plus !

On avait gardé de l’Afrique du Sud un matelas gonflable et un gonfleur électrique. On propose de les lui donner. On essaie ensemble, et le matelas rentre dans sa voiture. Il est content, ça va être grand luxe !

Et nous, on est content, ça fait plaisir de l’aider. Le petit aventurier.

Matt

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

4 commentaires

  1. Très belle rencontre!

  2. Super histoire, mon côté fleur bleue a été touché, j’aurais presque versé une petite larme avec cette histoire de matelas !

  3. Merci pour lui….voilà une bien jolie histoire et un sacré petit gars!!!!

Laisser votre commentaire ici