On a vu des otaries à Kaikoura – Nouvelle Zélande

  •  
  •  
  •  
  •  

C’est drôle de voir des otaries à Kaikoura. Presque sur le bord de la route !

On a vu des otaries à Kaikoura - Nouvelle Zélande - Jaiuneouverture Tour du Monde (6)

C’est le printemps, y a plein de fleurs!

Sur la route entre Christchurch et Kaikoura nous sommes passés entre des montagnes complètement jaunes. Jaunes à cause des genets qui poussent partout à cet endroit et plus générallement en Nouvelle Zélande. On était donc drôlement content d’être là en pleine saison de ces jolis arbustes. Mais après la flore, passe à la faune.

Kaikoura c’est le spot pour voir les bébêtes

Otaries, dauphins, baleines voilà les animaux que l’on peut rencontrer là bas. Nous on y a vu des otaries. Plein d’otaries. Elles donnaient le sentiment d’avoir la vie plutôt facile allongées sur les rochers pour se dorer la pilule au soleil. Ya les copines les mouettes qui font la musique, les copains les pêcheurs qui font de l’animation et tout plein de rochers pour crapahuter et se chamailler un peu.

On a passé de longues minutes à les regarder se déplacer. C’est fou comme c’est agile alors que sur terre, elles ne sont pas franchement équipée pour se déplacer. Autant dans l’eau se sont de vraies fusées, autant sur un tas de cailloux, je me demande comment elles font pour ne pas se faire mal. Elles doivent avoir un sacré cuir car elles se jetent lourdement pour escalader les pierres.

La colonie n’est pas compliqué à trouver. Ele sont au bord de la route, en contre bas et derrière une barrière de sécurité certes, mais au bord de la route quand même.

Le camping c’est la santé

Nous nous arrêtons comme toujours dans un camping pour passer la nuit. Un camping entre la route et la mer mais rien à voir avec ce qu’on connaît en France. Ici, même les campings les plus nuls ont quand même un petit côté sauvage et sympathique. Dans ce camping, on comprend vite que la majorité sont des « résidents ». Beaucoup de caravanes sont plantées là à l’année et pendant les vacances et les weekend, tout le monde se déplace ici. Eh bien, cela donne lieu à des espaces vraiment joli avec caravanes et petit parterre de fleurs etc. Les gens sont relax, les enfants font des aller-retours inutiles. Cool.

Certains n’ont pas peur de se mouiller

Dans l’eau, on ne voit pas que des otaries, il y a aussi des pêcheurs. Plein de pêcheurs. En ce moment c’est le printemps ici, autant vous dire que l’eau elle est plutôt très très froide. Qu’à cela ne tienne, les pêcheurs sont comme les surfeurs. Une combinaison sur le dos et en avant la musique. Ils pêchent au milieu des rochers de gros coquillages, les pauas. On a vu plein de coquilles de pauas sur la plage. L’intérieur est nacré, quasi arc-en-ciel. Mais ils ne sont pas pêchés pour ça mais plutôt parce que ça se mange. On a pas encore eu l’occasion d’en goûter mais on espère pouvoir l’avoir vite! Il paraît que ça sent très mauvais et que c’est noir mais tout de même très bon !

Champêtre

Un peu plus loin en direction des Malborough Sounds, on s’est retrouvé en bord de plage, dans un camping perdu entre des hordes de moutons et la belle mer. Et devinez quoi, c’est à ce bel endroit qu’on a fêté mes 27 ans!

Eve

Le 14 et 15 novembre 2014

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

4 commentaires

  1. Jenny V. Kat via Facebook

    Idem chez moi !

  2. Ca y est. Le site reconfonctionne…Merci lecteurs assidus ! 🙂

Laisser votre commentaire ici