On a vu des otaries à Kaikoura – Nouvelle Zélande

  • 10
  •  
  •  
    10
    Shares

10  10SharesC’est drôle de voir des otaries à Kaikoura. Presque sur le bord de la route ! C’est le printemps, y a plein de fleurs! Sur la route entre Christchurch et Kaikoura nous sommes passés entre des montagnes complètement jaunes. Jaunes à cause des genets qui poussent partout à cet endroit et plus générallement en Nouvelle Zélande. On était donc drôlement content d’être là en pleine saison de ces jolis arbustes. Mais après la flore, passe à la faune. Kaikoura c’est le spot pour voir les bébêtes Otaries, dauphins, baleines voilà les animaux que l’on peut rencontrer là bas. Nous on y a vu des otaries. Plein d’otaries. Elles donnaient le sentiment d’avoir la vie plutôt facile allongées sur les rochers…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Le Cradle Mountain en Tasmanie, un lieu mystérieux

  • 7
  •  
  •  
    7
    Shares

7  7SharesLe Cradle Mountain en Tasmanie est peut-être le plus beau lieu de cette petite île. Une île lointaine Une île située à 240 kilomètres au Sud de l’Australie, longue de 364 km et large de 306 km. Le plus impressionnant en Tasmanie est la diversité des paysages sur un si petit territoire : plages de sable blanc, eaux turquoises, falaises à pic, plaines verdoyantes et montagnes. La Tasmanie est paisible et magnifique. Mais pourquoi le Cradle Mountain est-il mystérieux ? Nous venions juste de découvrir la côte Est, la Bay Of Fires, ses rochers en granit rouge, ses plages blanches et ses eaux cristallines. Un quelque chose de paradisiaque. A 2 ou 3 heures de route, le Cradle Mountain, «…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Notre premier safari ! Le Pilanesberg et le Marakele

Le Pilanesberg et le Marakele - Afrique du Sud - Tour du monde - Jaiuneouverture
  • 7
  •  
  •  
    7
    Shares

7  7SharesLe Pilanesberg et le Marakele ? Ce sont les parcs où nous avons vu nos premiers animaux de documentaire ARTE. A notre arrivée dans le parc du Pilanesberg, on est sceptique. On s’est tellement mis en tête que le fait de voir des animaux est aléatoire qu’on s’attend à être déçu. Du coup, quand on voit les premières ombres à environ 800 mètres sous les arbres, c’est l’excitation ! Qu’est-ce que c’est ? C’est gros, il y a des cornes. C’est des rhinocéros ! Non, c’est pas possible. Après vérification, et zoom à l’appareil photo, oui, deux rhinocéros étaient bien là. Tellement en ébullition, on a mis une roue dans le vide en voyant des phacochères… Bref, ça commence bien.…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire