Les vrais rouleaux de printemps vietnamiens

  • 2
  •  
  •  
  •  
    2
    Shares

Nous sommes à la recherche d’un lieu pour notre dîner. On s’oriente vers une gargote locale à l’intérieur entièrement orange, des murs aux chaises.

Nous sympathisons avec la jeune gérante (22 ans), qui parle un anglais impeccable et qui m’offre de gouter mon premier embryon de poussin, enfin, de caneton.
Bon, le jaune, c’est du jaune classique. Le reste a peu de goût, mais une étonnante texture. C’est dur, et à la fois caoutchouteux.

Potée à l'embryon de caneton - Phnong Nha - Vietnam

Potée à l'embryon de caneton

Potée à l’embryon de caneton

Finalement, ne nous sentant pas d’en manger plusieurs, on opte pour les rouleaux de printemps. C’est en fait un mix entre ce qu’on connaît en France et les nems.

Mais c’est en kit !

Les ingrédients sont sur la table, et on fabrique notre rouleau.

C’est comme les nems puisque c’est à la viande (au porc, je crois). C’est comme les rouleaux de printemps puisque la feuille de riz et la garniture restent crues. Au final, ça fait MIAM.

Comment faire les rouleaux de printemps vietnamiens ? Notre vidéo ! 

Eve

Le 24 mars, à Phong Nha

  • 2
    Shares

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

3 commentaires

  1. j’adoooooorrrrrrre la bande son.
    Et Eve quand elle a les cheveux propres.
    Miam

  2. J’aime aussi beaucoup le chien derrière. En mange-t-on au Vietnam?

Laisser votre commentaire ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.