Les palmiers de la vallée de Cocora –Colombie

  •  
  •  
  •  
  •  

Après être passés par Medellin et ne pas avoir aimé (du coup on n’en parlera pas), nous avons décidé de nous mettre au vert à Salento et découvrir les palmiers de la vallée de Cocora.

Couv Salento

Salento, patacones et trutas

Le gros bus interrégional nous lâche sur l’autoroute que l’on traverse pour prendre un autre bus brinqueballant. Nous partons à l’assaut de la montagne. La fraîcheur de la montagne nous fait du bien, le paysage vert nous plaît, on aime déjà l’endroit.

Arrivés à Salento, on fait le tour du village en pente raide pour trouver un lieu où dormir. Finalement, nous atterrissons dans une pension adorablement kitsch et bien tenue.

Plus tard, on goûtera la spécialité locale, le patacon avec de la truite. C’est une galette de banane plantain très fine avec la truite grillée dessus. Miam !

Une balade en montagne

Levés à l’aube pour prendre la première jeep de 6 heures du matin, on part en balade. On ne tarde pas à découvrir l’emblème du coin. Telles des flèches droites pointues et fines, tendues vers le ciel, des milliers de palmiers se dressent.

Le paysage est calme et bucolique. On croise des hommes avec leurs troupeaux. Beaucoup d’ânes et de vaches.

Parfois quand on ne regarde pas les palmiers d’altitude, on pourrait même se croire en France.

Eve

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

7 commentaires

  1. Bonsoir Eve, bonsoir Matthieu

    Nous tenions tout d’abord vous féliciter et vous remercier pour votre blog…

    Et vous dire que nous partageons notre dîner avec Hoa et nous parlons de vous, de votre voyage et du notre !

    Profitez bien ! Nous serons en Colombie en juillet prochain !!!

  2. Notre photo avec Hoa ne veut pas partir !!!

  3. Etonnants ces palmiers d’altitude, de vrais sentinelles du paysage.Le vent ne semble pas être leur ennemi. Merci encore de nous faire voyager comfortablement!

Laisser votre commentaire ici