Christchurch en reconstruction

  •  
  •  
  •  
  •  

Christchurch en reconstruction, une ville pleine d’espoir et d’originalité

Christchurch en reconstruction - Nouvelle Zélande - Jaiuneouverture (9)

Nous sommes arrivés tard dans la ville et nous l’avons d’abord découverte à travers les vitres de la navette de l’aéroport. Derniers arrivés, derniers servis quand nous sommes montés dans le bus, le chauffeur nous a annoncé qu’on en aurait bien pour trois quart d’heure une heure de transport jusqu’à être rendu à notre auberge de jeunesse. Nous avons donc fait le tour de toutes les banlieues de la ville en papotant avec notre chauffeur d’origine Sud Africaine, vous vous doutez bien qu’on a eu des choses à se raconter !

Premier aperçu de nuit

Et puis, les derniers passagers du bus sont descendus et nous avons pris la route du centre ville. Déjà, nous étions de bonne humeur, le chauffeur conduisait super bien, il ne faisait pas trop froid, les lumières sur les collines étaient jolies. Plus on s’approchait plus découvrait les échafaudages et la barrières de travaux. On a commencé à sentir les traces du tremblement de terre de 2011. Tout ça dans la nuit. Christchurch en reconstruction. Ça nous a fait un drôle d’effet de se dire qu’il n’y a pas si longtemps tout était à plat. Là, nous passions dans les rues silencieuses avec seulement les lumières tamisées des réverbères. C’était calme. Et puis on a vu les premières traces de tout ce qui fait le peps de cette ville. Une énorme fresque Street art bleue.

Christchurch en reconstruction - Nouvelle Zélande - Jaiuneouverture (6)

Une balade en journée

A la lumière du jour cette ville a continué de nous plaire. Beaucoup de street art et ya pas à dire, ça égaye les murs! Des conteneurs recyclés en boutiques, des couleurs et des gens charmants.

Le quartier « restart Christchurch » est un ensemble de conteneurs ajourés et parfois même une superposition. L’effet est génial, très design et coloré. Cela donne une ambiance assez forte à la ville.

Il y a aussi beaucoup d’œuvres installées ça et là dans les rues, des petits moutons multicolores, des arbres géants, une sorte d’éolienne inutile. En fait, ils ont tout fait pour donner de la couleur et de la saveur à la ville qui a été énormément détruite. Car on voit aussi les façades noircies par les incendies et les pans d’immeubles à terre.

Un vrai coup de cœur pour cette ville qui se reconstruit et en profite pour ajouter de la fantaisie.

Eve

Du 02 au 05 novembre 2014

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu

2 commentaires

  1. J’adore ton écriture ma chérie et ton enthousiasme, sans cesse renouvelé ! Donne-moi encore des nouvelles de « mon » pays 😉

  2. Visite émouvante et un peu déstabilisante, nous l’ avons néanmoins bien appréciée .

Laisser votre commentaire ici