Ca fait réfléchir – Vietnam

  • 7
  •  
  •  
    7
    Shares

Des notes sur le Vietnam. En vrac. Des choses qui nous ont fait réfléchir.
Les environs de Hué - J'ai Une Ouverture - Tour du Monde (23)

– Les femmes travaillent sur les chantiers, portent les sacs, creusent, montent les murs…

– Le premier fils d’une fratrie devra quitter la maison de ses parents, pour habiter à côté avec sa femme et ses enfants. Le dernier fils devra rester dans la maison de ses parents pour s’occuper d’eux.

– Pour acheter une maison, les Vietnamiens empruntent auprès du gouvernement.

– Il est fréquent de voir des montages photos d’enfants en habit militaire, avec pistolet, etc…

– On a vu des centaines de boutiques de mariage.

– Les Vietnamiens, et notamment la majorité des pêcheurs, ne savent pas nager.

– Dans chaque maison, il y a un autel dédié aux ancêtres.

– Les femmes n’ont pas le droit de s’asseoir en face de l’autel dédié aux ancêtres.

– Les gens s’habillent en blanc et portent un bandeau de la même couleur pour les célébrations funéraires.

– Un orage a éclaté dans l’orphelinat où nous étions. Deux arbres sont tombés, 50 centimètres d’eau ont envahi les lieux en une demi-heure, des câbles électriques ont été rompus, l’eau rentrait à l’intérieur. Les enfants et les adultes riaient. L’eau a été évacuée en 15 minutes. Des hommes sont arrivés quelques minutes après, ont sorti les scies, ont élagué les arbres, les ont replantés. Sous la pluie, d’autres coupaient et réparaient les câbles. Une heure après le déluge, on aurait presque dit qu’il n’était rien arrivé…

– Au Vietnam, à la différence de la Thaïlande, du Laos, de l’Inde, de l’Indonésie, il n’y a pas de tuk-tuk. Uniquement des taxis.

– On voit des vaches se promener dans les cimetières, brouter l’herbe, dormir au milieu des tombes.

– Peu de gens savent parler anglais.

– A Hanoi, nous avions une meilleure connexion web qu’à Paris.

– Les célébrations funéraires se déroulent notamment pignon sur rue. Les gens prient, chantent, des heures durant. Comme des petites chapelles ardentes, mais sur les trottoirs.

– Nous avons vu des enfants travailler après l’école pour pouvoir la payer. Ils fabriquaient des galettes de poissons. Une très bonne journée peut permettre de faire 20 kilos. Le kilo étant payé 16 centimes d’euros, la journée peut revenir à 3,20 Euros. Il faut donc deux mois, au rythme de 5 jours par semaine, pour payer 6 mois d’école.

– La sieste au travail est souhaitée par l’employeur. Ne pas la faire est mal vu, car cela nuit à la productivité de l’employé.

– A plus de 70 ans, quand il le faut, les gens continuent de travailler.

– Les tombes sont sont construites par les familles. Elles sont différentes, et pleines de couleurs.

– A l’orphelinat, des personnes handicapées physiquement ou mentalement s’occupent des enfants.

–  Une famille a très peu de chances de pouvoir voyager ensemble. Le gouvernement va permettre que la mère ou le père parte voyager avec un ou des enfants, mais pas toute la famille. A priori, il craindrait l’émigration de ses habitants. Raison pour laquelle l’adoption est d’ailleurs très réduite depuis quelques années.

Evetmatt Jaiuneouverture

Bienvenue sur ce site pétri de nos mains avec un peu de levain, de connexion cyclothymique, et d'amour. Enfants du pays du canard, mariés et Parisiens pendant 7 ans, nous avons quitté femmes et enfants il y a un an pour faire tel Spoutnik le tour de la terre. On n'est pas encore sur orbite, mais on est contents quand même. Et on vous le partage ici ! Eve et Matthieu
  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

Laisser votre commentaire ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.