Moby Dick – Les baleines d’Hermanus – Afrique du Sud

baleines d'Hermanus - afrique du sud - tour du monde - jaiuneouverture
  • 49
  •  
  •  
    49
    Shares

49  49SharesOn a vu les baleines d’Hermanus ! Hermanus, c’est vraiment le spot pour voir ces gros poissons. Il y a même un crieur de baleines. Son boulot est de souffler dans un cor pour indiquer la position de l’animal dans la baie. En fait, on été pas tout à fait sûr de vouloir passer deux heures avec plein de touristes pour aller voir de plus près les grosses bêtes. Finalement on s’est dit que ce serait certainement unique. Ça l’a été. En fait les baleines sont très curieuses et dès que l’on s’est approché de leur zone il y en a une qui est venue tout à côté de nous pour nous observer et à mon avis pour se montrer…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Le parc Kruger en famille

le parc Kruger - Afrique du Sud - Tour du Monde - jaiuneouverture
  • 4
  •  
  •  
    4
    Shares

4  4SharesLe parc Kruger, c’est une incroyable expérience au milieu des animaux Le contexte On avait la Toyota Corolla,  la berline familiale, couleur Gold, pour mieux se camoufler dans la savane. On avait le beau gosse, le beau-frère, fraîchement bachelier, le mec fun, trendy, bientôt en STAPS à Toulouse. On avait le beau-père, sportif et penseur parisien, qui n’avait pas oublié d’apporter le truc qu’il faut en Afrique du Sud : une sciatique. On avait de la bière, du charbon, des olives et le parc Kruger devant nous. On était prêts à se faire le parc Kruger en famille. Et on l’a fait. 3 jours non-stop de bagnole, à travers les pistes. 3 jours émouvants 3 jours à regarder dans le vide…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire

Notre premier safari ! Le Pilanesberg et le Marakele

Le Pilanesberg et le Marakele - Afrique du Sud - Tour du monde - Jaiuneouverture
  • 7
  •  
  •  
    7
    Shares

7  7SharesLe Pilanesberg et le Marakele ? Ce sont les parcs où nous avons vu nos premiers animaux de documentaire ARTE. A notre arrivée dans le parc du Pilanesberg, on est sceptique. On s’est tellement mis en tête que le fait de voir des animaux est aléatoire qu’on s’attend à être déçu. Du coup, quand on voit les premières ombres à environ 800 mètres sous les arbres, c’est l’excitation ! Qu’est-ce que c’est ? C’est gros, il y a des cornes. C’est des rhinocéros ! Non, c’est pas possible. Après vérification, et zoom à l’appareil photo, oui, deux rhinocéros étaient bien là. Tellement en ébullition, on a mis une roue dans le vide en voyant des phacochères… Bref, ça commence bien.…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire