Jésus a marché sur mon tapis… au Guatemala

  • 23
  •  
  •  
    23
    Shares

23  23SharesParfois rien de mieux qu’une comparaison fine pour éclairer un propos brillant. La semaine sainte est au Guatemala ce qu’est le parfum des phases finales à notre championnat de rugby. L’immanquable, le grand tout. La semaine où on avale la cerise en oubliant le gâteau. Nous avons donc assisté aux phases finales de l’année catholique au Guatemala. Et Jésus a marché sur mon tapis. American Land Première étape : San Juan de la Laguna au bord du lac Atitlan. Le village duquel nous partons en lancha (bateau motorisé) ressemble à un long couloir de vendeurs ambulants. C’est Panajachel. Ici, se bradent les milliers de reproductions artisanales made in China. Des hippies américains tatoués aux dreads aseptisés, voyageurs ou résidents, croisent les…

Lire le déroulement fascinant de cette histoire